USA: un élève juif contraint de manger du porc après avoir manqué l’entraînement
Rechercher

USA: un élève juif contraint de manger du porc après avoir manqué l’entraînement

L'entraîneur de l'équipe et sept de ses collaborateurs sont suspendus après avoir puni un jeune de 17 ans en lui faisant manger de la pizza au pepperoni

Un entraîneur de football d'une école secondaire de Canton, dans l'Ohio, et son équipe ont obligé un élève juif à manger une pizza au pepperoni. (Crédit : Amanda Andrade-Rhoades/For The Washington Post via Getty Images, JTA)
Un entraîneur de football d'une école secondaire de Canton, dans l'Ohio, et son équipe ont obligé un élève juif à manger une pizza au pepperoni. (Crédit : Amanda Andrade-Rhoades/For The Washington Post via Getty Images, JTA)

JTA — Un entraîneur de football d’une école secondaire de l’Ohio et sept membres de son personnel ont été suspendus pour avoir puni un élève-athlète juif en le forçant à manger une pizza au pepperoni, au mépris de son engagement religieux à respecter la casheroute, selon une information de Cleveland 19 News.

L’élève juif de 17 ans de la McKinley High School de Canton, dans l’Ohio, était sanctionné pour avoir manqué une séance de musculation le 20 mai, a déclaré Edward L. Gilbert, avocat de la famille du garçon.

Quatre jours après avoir manqué l’entraînement, l’entraîneur Wattley Marcus et d’autres membres du personnel d’encadrement lui ont présenté une pizza garnie de pepperoni, choisie parce qu’elle contient du porc.

« Ils lui ordonnent d’aller dans le gymnase. Il s’assied sur une chaise », a déclaré Gilbert à Cleveland 19 News. « Il y a une boîte de pizza sur le sol. Il ramasse la pizza – ils lui disent qu’il doit, comme punition, manger toute la pizza. »

Le coach Wattley Marcus et des autres membres du personnel d’encadrement savaient pertinemment que l’élève est juif et ne consomme pas de porc, souligne Gilbert.

« Je veux dire que ça dépasse les bornes à tous les niveaux. C’est tout simplement malsain », a déclaré Gilbert.

Le département scolaire de Canton City a publié une déclaration indiquant qu’il enquêtait sur l’incident et qu’il annoncerait ses conclusions prochainement.

« L’incident remet en question la mise en place d’infrastructures appropriées pour la gestion de l’équipe, la discipline et la responsabilité des joueurs », indique la déclaration.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...