Waqf : les forces israéliennes n’ont pas volé de documents pendant les raids au mont du Temple
Rechercher

Waqf : les forces israéliennes n’ont pas volé de documents pendant les raids au mont du Temple

Des responsables palestiniens ont suggéré que les Israéliens avaient confisqué ou endommagé des documents musulmans contenus dans les archives du Waqf

Des garde-frontières sur le mont du Temple après un attentat qui a tué deux des leurs, le 14 juillet 2017. (Crédit : police israélienne)
Des garde-frontières sur le mont du Temple après un attentat qui a tué deux des leurs, le 14 juillet 2017. (Crédit : police israélienne)

Le Waqf islamique, en charge de la gestion administrative au mont du Temple, a annoncé jeudi que les forces israéliennes ont laissé tous les documents et les matériaux historiquement importants intacts à la mosquée et au sanctuaire islamique sur le mont du Temple lors des raids au moment des troubles du mois dernier.

Des responsables palestiniens ont suggéré que les forces de la sécurité israéliennes avaient confisqué ou endommagé des documents musulmans contenus dans les archives du Waqf sur le site pendant les tensions après l’attaque terroriste du 14 juillet où deux policiers israéliens sont morts.

Dans une déclaration, le Waqf a cependant accusé les forces israéliennes d’avoir brisé les verrous pour mener des « recherches injustifiées » et pour confisquer un dispositif d’enregistrement, a indiqué la Deuxième chaîne.

Mais rien n’a été pris des archives ou des collections du musée islamique sur le site, ont-ils insisté.

Des policiers israéliens ont fouillé l’enceinte pour vérifier s’il y avait des armes après l’attaque au cours de laquelle les trois Arabes israéliens ont utilisé des armes à feu qui avaient déjà été préalablement cachées à l’intérieur de la mosquée Al-Aqsa

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...