Israël en guerre - Jour 147

Rechercher

Washington déclare morts 2 marins disparus lors d’une saisie d’armes iraniennes

L'opération, au cours de laquelle les commandos avaient arraisonné une embarcation, a permis la première saisie d'armes létales conventionnelles sophistiquées fournies par l'Iran aux Houthis

Cette photo non datée publiée par le Commandement central de l'armée américaine montre le navire qui transportait des composants de missiles iraniens destinés aux Houthis du Yémen en mer d'Arabie. (Crédit : U.S. Central Command via AP)
Cette photo non datée publiée par le Commandement central de l'armée américaine montre le navire qui transportait des composants de missiles iraniens destinés aux Houthis du Yémen en mer d'Arabie. (Crédit : U.S. Central Command via AP)

L’armée américaine a indiqué dimanche avoir déclaré morts deux membres de l’US Navy disparus le 11 janvier au large des côtes somaliennes dans la cadre d’une opération d’interception d’armes iraniennes destinées aux Houthis du Yémen.

« Après dix jours de recherches intensives, nos deux Navy Seals (commandos de marine, ndlr) n’ont pu être localisés » et ils sont désormais considérés comme « décédés », a indiqué le commandement militaire américain, le Centcom.

L’opération, au cours de laquelle les commandos avaient arraisonné une embarcation, a permis la « première saisie d’armes létales conventionnelles sophistiquées fournies par l’Iran (…) aux Houthis depuis le début des attaques contre des bateaux commerciaux en novembre 2023 », a-t-il souligné.

L’armée américaine, qui possède une base à Djibouti, multiplie les interventions pour tenter d’assurer la sécurité de trafic maritime en mer Rouge, par où transitait avant le conflit environ 12 % du trafic mondial.

Les rebelles Houthis, soutenus par l’Iran, y ont multiplié les attaques contre des cargos, en réponse, selon eux, à la guerre opposant Israël au Hamas dans la bande de Gaza.

Les composants des missiles saisis comprenaient des missiles susceptibles d’être utilisés dans ces attaques.

La marine américaine a finalement coulé le navire transportant les armes après l’avoir jugé dangereux, a indiqué le commandement central. Les 14 membres de l’équipage du navire ont été arrêtés.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.