Yair Netanyahu fustige le soutien de l’UE au « Yom HaZikaron israélo-palestinien »
Rechercher

Yair Netanyahu fustige le soutien de l’UE au « Yom HaZikaron israélo-palestinien »

Le fils du Premier ministre, en faveur d'une Europe "libre, démocratique et chrétienne", a prédit la "mort" du bloc

Yair Netanyahu, fils du Premier ministre Benjamin Netanyahu. (Flash90)
Yair Netanyahu, fils du Premier ministre Benjamin Netanyahu. (Flash90)

Le fils du Premier ministre Benjamin Netanyahu, Yair, a condamné mardi l’Union européenne pour son soutien à une manifestation conjointe israélo-palestinienne organisée la veille par les parents endeuillés des deux parties au conflit.

« Honte à vous pour avoir financé un déshonneur en ce jour le plus saint du calendrier israélien ! Nous avons un jour dans l’année pour nous souvenir de nos soldats tombés au combat ! Et vous le détruisez avec un ‘hommage’ aux terroristes palestiniens », a-t-il écrit sur son compte Twitter, en réponse à un tweet du compte Twitter officiel de la mission de l’UE à Ramat Gan.

« L’UE est un ennemi d’Israël, et un ennemi de tous les pays chrétiens européens ! La zone Schengen est morte et bientôt votre organisation mondialiste maléfique le sera aussi, et l’Europe redeviendra libre, démocratique et chrétienne », a-t-il ajouté.

L’espace Schengen comprend 26 États européens – dont certains ne sont pas membres de l’UE – qui ont convenu d’abolir tous les contrôles aux frontières entre eux.

Un porte-parole de la mission de l’UE en Israël a déclaré au Times of Israel qu’elle ne soutenait pas financièrement l’événement de lundi.

Plus tôt mardi, le compte Twitter EUinIsrael a tweeté : « Hier, nous nous sommes joints aux membres du Parents’ Circle @ThePCFF, lors de la cérémonie virtuelle [israélo-palestinienne] de commémoration, pour partager leur chagrin et briser le cycle de la violence et de la haine. Ceux qui ont perdu des êtres chers dans le conflit connaissent mieux que quiconque la nécessité de la paix et le chemin à suivre pour l’atteindre ».

Au cours de l’événement, qui, selon les organisateurs, a été vu par près de 200 000 personnes, les familles israéliennes et palestiniennes endeuillées ont lancé un appel passionné à la réconciliation.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...