Israël en guerre - Jour 233

Rechercher

Yom HaZikaron : Certains élus pressés de ne pas prendre la parole

Le maire de Kfar Saba demande au gouvernement de reconsidérer l'envoi du ministre des Finances Smotrich pour prendre la parole lors de la cérémonie de Yom HaZikaron

La famille et les amis assistant aux funérailles du soldat israélien Oz Daniel, assassiné le 7 octobre et dont le corps a été emmené à Gaza, au cimetière militaire de Kfar Saba, le 26 février 2024. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)
La famille et les amis assistant aux funérailles du soldat israélien Oz Daniel, assassiné le 7 octobre et dont le corps a été emmené à Gaza, au cimetière militaire de Kfar Saba, le 26 février 2024. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)

Les membres des familles des victimes de l’assaut barbare et sadique du groupe terroriste palestinien du Hamas sur le sud d’Israël le 7 octobre ont demandé jeudi aux ministres du gouvernement et aux législateurs de s’abstenir de prendre la parole lors des cérémonies organisées à l’occasion de la Journée du souvenir – Yom HaZikaron -, qui aura lieu plus tard dans le mois, craignant que cette journée ne soit entachée par la présence de politiciens qui sèment la discorde et que beaucoup accusent d’être responsables de l’échec des massacres du Hamas.

Suite à la publication d’une liste de ministres et de députés qui assisteront aux cérémonies dans les cimetières militaires à travers Israël, le maire de Kfar Saba, Rafi Saar, a critiqué la décision d’envoyer le ministre des Finances Bezalel Smotrich dans sa ville natale.

« Nous sommes dans une période difficile, les vents du pays sont turbulents et le cœur souffre et saigne encore pour la perte de nos meilleurs fils et filles le samedi 7 octobre et tout au long de la guerre qui a suivi », a-t-il dit en demandant au gouvernement de réexaminer la décision.

« À Kfar Saba, nous nous efforçons de maintenir l’unité de nos communautés et je pense que, précisément en raison de la demande de nombreuses familles endeuillées et dans un contexte d’émotions difficiles, il serait utile de réexaminer la question et d’organiser des cérémonies cette année sans l’implication des partis politiques », a-t-il ajouté.

Au micro de la radio de l’armée, Eyal Eshel, dont la fille Roni Eshel, 19 ans, a été tuée sur la base militaire de Nahal Oz, a expliqué qu’il tente de contacter Smotrich depuis mercredi pour l’interroger sur sa présence prévue à la cérémonie au cimetière militaire de Kfar Saba.

« Pourquoi venir ici ? Cela fait-il partie d’une campagne électorale ? », a-t-il demandé au ministre d’extrême-droite. « Je ne l’empêcherai pas de venir, mais je peux lui demander de ne pas parler ou de ne pas faire de discours. »

Pour des raisons de sécurité, le nombre de participants à la cérémonie annuelle de Yom HaZikaron sur le mont Herzl, qui aura lieu plus tard dans le mois, sera réduit à 25 000 personnes, soit environ 5 000 de moins qu’en 2023, selon les médias israéliens.

La décision de limiter le nombre de participants a été prise par le ministère de la défense, après que la police israélienne a transféré la responsabilité d’assurer la sécurité de l’événement à la suite de l’enquête sur la catastrophe de Meron.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.