Gilles Clavreul quitte la délégation à la lutte contre le racisme
Rechercher

Gilles Clavreul quitte la délégation à la lutte contre le racisme

Il sera remplacé par Frédéric Potier, jusqu'ici conseiller technique chargé de l'outre-mer à Matignon, selon le compte-rendu du Conseil des ministres de mercredi

Gilles Clavreul (Crédit : autorisation)
Gilles Clavreul (Crédit : autorisation)

Gilles Clavreul, qui dirigeait la délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (Dilcrah), sera remplacé par Frédéric Potier.

M. Potier avait auparavant été directeur de cabinet de la région Centre puis, entre 2012 et 2014, conseiller de Claude Bartolone à la présidence de l’Assemblée nationale pour les affaires constitutionnelles et l’outre-mer.

Cet énarque de 37 ans, également spécialiste du scrutin électoral, a co-rédigé en 2012 un ouvrage sur « L’élection présidentielle en France », et contribué à réactualiser le code électoral 2017.

Nommé mercredi en conseil des ministres, M. Potier succèdera à partir du 15 mai à Gilles Clavreul, ardent défenseur de la laïcité et des principes républicains dont les prises de positions tranchées sur les réseaux sociaux avaient alimenté le débat à plusieurs reprises, notamment dans une partie de la communauté musulmane.

« J’avais exprimé auprès du Premier ministre le souhait de quitter mes fonctions, où je me suis beaucoup investi et que j’ai beaucoup aimées », a déclaré à l’AFP M. Clavreul, qui se consacrera à des projets personnels et notamment d’écriture sur la base de son expérience à la tête de la Dilcrah.

M. Clavreul avait été nommé en novembre 2014 à la délégation interministérielle à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme (Dilcra), instance créée en 2012 et dont le champ d’intervention avait été élargi en décembre dernier à la lutte contre la haine anti-LGBT sous le nom de Dilcrah.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...