La chaîne télévisée gouvernementale iranienne a diffusé vendredi un documentaire, qui montrait une vidéo de drones et de missiles iraniens en train de bombarder Tel Aviv, Haifa, l’aéroport Ben Gurion, le réacteur nucléaire de Dimona dans le cadre d’hypothétiques représailles à une attaque israélienne ou américaine contre la République Islamique.

La vidéo montre les drones et les missiles iraniens en train d’attaquer le porte-avion américain « USS Abraham Lincoln ». Les armes visent des avions américains et ciblent des militaires américaines situées dans le golfe Persique.

Ces images ont été diffusées alors que les discours et les actes anti-américains venant de l’Iran se répandent de plus en plus.

Samedi, un amiral iranien a annoncé l’envoi de navires de guerre vers le nord de l’Atlantique. Quant au leader religieux, l’Ayatollah Ali Khamenei, il a qualifié les Américains de menteurs qui – prétendent être amis avec l’Iran – alors qu’ils feraient tomber le régime s’ils le pouvaient. Ajoutant qu’il était amusant qu’ils pensent que Téhéran compte réduire ses « capacités défensives. »

Le film, intitulé Le cauchemar des vautours, commence avec l’apparition du leader suprême Ali Khamenei s’adressant à la promotion 2011 de l’académie militaire. Il avertit que « quiconque pense attaquer La République Islamique d’Iran devrait être préparé à recevoir des coups forts et des poings de fer des forces armées. »

« Et l’Amérique, ses marionnettes régionales et ses chiens de garde – le régime sioniste – devraient savoir que la réponse de la nation iranienne à toute agression, attaque ou menace, sera une réponse qui les fera tomber de l’intérieur, » dit-il dans le film.

Capture d'image du programme télévisé iranien (Crédit : YouTube)

Capture d’image du programme télévisé iranien (Crédit : YouTube)

En toile de fond musical dramatique, la vidéo montre des drones et missiles iraniens attaquant la place Kikar Hamedina à Tel Aviv, les gratte-ciels Azrieli et le bâtiment du commandement central de l’armée israélienne Kirya ainsi que l’aéroport Ben Gurion, le Technion à Haifa, plusieurs bases de l’armée et des forces aériennes israéliennes et le réacteur nucléaire à Dimona.

La simulation de l’attaque du bâtiment du commandement central se déroule alors que l’ancien Premier ministre Ehud Olmert et l’ancien ministre de la Défense Amir Peretz assistent à une réunion à l’intérieur des locaux. Tous deux étaient en fonction à ces postes au moment de la Seconde Guerre de Liban en 2006.

Les images diffusées étaient entrecoupées d’images montrant les secours israéliens évacuant des civils et des soldats blessés alors que les sirènes d’alarme sonnent.

Pour le bouquet final, les missiles ciblent les grattes-ciel de Tel Aviv qui s’effondrent.

Pour l’ennemi américain, les drones et missiles iraniens attaquent le porte-avion américain USS Abraham Lincoln naviguant vers le détroit d’Ormuz dans le golfe Persique. Les drones iraniens suppriment plusieurs avions américains avant de faire couler le navire américain.

La vidéo opère une contre-plongée pour montrer une carte du Moyen Orient où figurent des bases militaires américaines. Les missiles iraniens attaquent alors plusieurs cibles américaines à travers le golfe Persique.

En novembre, la télévision gouvernementale iranienne avait diffusé une animation plus courte montrant des missiles iraniens ciblant des villes israéliennes.

Les dirigeants iraniens ont menacé, à plusieurs reprises, d’effacer Israël de la carte et ont menacé de réduire Tel Aviv à néant si l’Occident venait à attaquer les installations nucléaires de l’Iran.