Ivanka Trump, mannequin devenue femme d’affaires, raconte sa conversion au judaïsme et la façon elle a amélioré sa vie de famille.

Dans une interview avec le magazine Vogue publié la semaine dernière, la fille du magnat des affaires Donald Trump a révélé qu’elle et son mari, Jared Kushner, observent le Shabbat et n’utilisent pas leurs téléphones pendant le jour saint.

« Nous observons le Shabbat », déclare Trump. « Du vendredi au samedi, nous ne faisons rien d’autre que passer du temps ensemble. Nous ne téléphonons pas. »

Sa conversion, que Trump, 33 ans, admet préférer garder secrète, a été abordé lors d’une rencontre avec le journaliste Jonathan Van Meter dans l’hôtel Trump SoHo. Tandis que les serveurs apportaient les plats, Trump a déclaré : « Nous ne mangeons pas de viande… ou, eh bien, nous mangeons casher. »

La mère de deux enfants parle ensuite de sa vie après sa conversion en 2009, la famille de son époux, Kushner, étant des Juifs orthodoxes. Le père de Trump, Donald, est un presbytérien chrétien.

« Je sens que c’est un sujet intime », déclare Trump, qui aurait pris le nom de ‘Yael’ », un nom populaire des femmes juives.

Yael était une femme de l’Ancien Testament qui, selon le récit des Juges 5 : 24-27, a tué le général ennemi Sissera en lui enfonçant un piquet dans la tête, permettant aux Israélites de gagner une guerre.

« Nous sommes assez pratiquants, plus que certains, moins que d’autres », explique Trump. « Cela était une grande décision de vie pour moi. Je suis très moderne, mais je suis aussi une personne très traditionnelle, et je pense que c’est une juxtaposition intéressante avec mon éducation. »

En plus de son poste de direction dans l’organisation Trump, elle était aussi un top-model et possède sa propre ligne de chaussures et de sacs à main.