Le chanteur de pop mizrahi Kobi Peretz a commencé dimanche une peine de prison pour évasion fiscale.

Accompagné par sa famille et entouré par des photographes, Peretz est arrivé à la prison Maasiyahu, dans le centre d’Israël, où il purgera ses 18 mois de peine.

Peretz a été jugé coupable en mai 2016 par la cour des magistrats de Tel Aviv d’évasion fiscale à hauteur de 5,8 millions de shekels.

Il avait été mis en examen pour avoir dissimulé des millions de shekels de revenus entre 2005 et 2009, avoir soumis de fausses déclarations de revenus, et avoir menacé son agent, devenu témoin de l’accusation contre lui en 2012.

Sa condamnation initiale à deux ans de prison avait été réduite à 18 mois en appel.

Ce mois-ci, le président Reuven Rivlin avait rejeté la demande de grâce de Peretz.