Le Hamas a publié dimanche un court clip vidéo qui prétend montrer le commandant de l’armée israélienne de l’époque, Benny Gantz, à portée de tir près de la clôture de la frontière avec la bande de Gaza pendant les combats dans l’enclave côtière en 2014.

Le Hamas s’est vanté de ses images en affirmant que c’était une démonstration des capacités de surveillance pour rassembler des renseignements de son aile militaire, les Brigades Ezzedine al-Qassam.

Dans la vidéo, dont l’authenticité n’a pas été vérifiée, plusieurs soldats de Tsahal sont regroupés autour des véhicules militaires apparemment près de la frontière avec la bande de Gaza dans la région du kibboutz Ein Hashlosha.

Un cercle rouge marque l’un des soldats au centre du groupe et est décrit comme étant Gantz, qui était le chef de l’armée israélienne au cours du conflit de 50 jours – baptisé Opération Bordure protectrice par Israël – contre des groupes terroristes palestiniens de Gaza.

Le groupe terroriste a souligné que Gantz était à portée de tir de ses tireurs d’élite, mais n’a pas expliqué pourquoi ils n’ont pas tiré quand ils en ont eu l’occasion.

Ce n’est pas possible, à partir de la vidéo, de déterminer à quelle distance les observateurs étaient de Gantz au moment où les images ont été tournées.

Le Hamas a affirmé que la vidéo a été filmée pendant les combats en face du camp de réfugiés d’al-Maghazi dans le centre de la bande de Gaza, et que Gantz était accompagné du commandant de la brigade d’infanterie Golani, le colonel Ghassan Alian.

La radio de l’armée a indiqué que si les commandants de rang supérieur de Tsahal doivent par nécessité prendre le risque d’aller sur le terrain, les règlements exigent que des précautions appropriées soient prises.

La radio a poursuivi en précisant que l’armée israélienne était en train de vérifier la véracité du film, et que si elle est authentifiée, les responsables de la protection du chef de Tsahal devront évaluer les circonstances qui ont conduit à son exposition.

« Si tout cela est authentique, il y aura beaucoup de leçons à tirer », a noté un journaliste radio de l’armée militaire.

Alian a été blessé au cours des combats, mais est retourné sur le terrain plus tard.

Gantz a terminé son mandat en février et a été remplacé Gadi Eizenkot qui a repris son poste de chef d’Etat-major.

Pendant le conflit, les forces israéliennes se sont efforcées de détruire un réseau de tunnels creusés sous la frontière et utilisés par le Hamas pour lancer des attaques en Israël ainsi que d’endiguer les tirs de roquettes palestiniens sur les villes et villages israéliens.

Au cours des combats, les Palestiniens ont lancé plus de 4 500 roquettes sur Israël, dont beaucoup Tsahal, affirme ont été tirées à partir de zones civiles.

Tandis que les deux parties au conflit marquent une année depuis les combats, le Hamas a publié plusieurs vidéos revendiquant leurs différents succès pendant les combats.