Des milliers de personnes se sont rassemblées dimanche à Times Square à New York pour exprimer leur soutien à Israël dans son opération militaire en cours contre le Hamas dans la bande de Gaza, et pour appeler à la paix dans la région.

Environ 4 000 personnes, principalement de la communauté juive locale, ont pris part à cette manifestation de solidarité, scandant des slogans pro-israéliens et agitant des drapeaux bleu et blanc, a rapporté la chaîne CBS.

« Alors qu’Israël poursuit son opération Bordure protectrice à Gaza, il est plus clair que jamais qu’il n’y a pas de place pour l’équivalence morale dans ce conflit », affirme Eve Stieglitz, l’une des organisatrices du rassemblement, selon le site JP Updates. « Il n’y a pas de symétrie entre une organisation terroriste meurtrière et un Etat ​​moral et démocratique qui est sous attaque de missiles et par des tunnels », a-t-elle poursuivi.

« Nous pleurons les victimes de tous les côtés, mais le blâme pour ce cycle de violence doit être clairement placé sur le Hamas. Si le Hamas se souciait davantage des civils que des missiles, il y aurait la paix en Israël aujourd’hui », a conclu Stieglitz.

Un certain nombre de personnalités publiques ont pris part à cet événement de solidarité, y compris le membre du Congrès Eliot Engel et Judy Nir Mozes-Shalom, l’épouse du ministre israélien Silvan Shalom.

Pendant ce temps, à quelques dizaines de mètres, des dizaines de manifestants pro-palestiniens ont exprimé leur opposition à l’offensive de l’armée israélienne dans l’enclave contrôlée par le Hamas.

« Ils disent qu’ils veulent la paix – c’est ce que j’ai entendu de leurs chants. Mais je ne pense pas que ça soit pacifique de tuer des gens comme ils le font », a déclaré à CBS Fatin Jarara, une membre de l’organisation « Droit au retour des Palestiniens ».

Le rassemblement de New York est venu quelques heures seulement après que 13 soldats de l’armée israélienne aient été tués quand, après des combats féroces avec le Hamas dans le quartier de Chajaya, dans la partie nord de la bande de Gaza.

Le ministère de la Santé de Gaza a signalé que 60 Palestiniens ont été tués et des centaines blessés dans la bataille. Des sources militaires ont fait savoir que les combats dans Chajaya continueraient probablement pendant plusieurs jours.