Trois semaines avant les concerts que donnera le groupe Nick Cave and the Bad Seeds à l’Arena Menora Mivtachim de Tel Aviv, le chanteur de rock australien subit les foudres des militants du mouvement de boycott, désinvestissement et sanctions (BDS) contre Israël, tandis que le groupe Artists for Palestine, au Royaume-Uni, demande aux musiciens de réfléchir à la tenue de leurs concerts.

Avec à leur tête Roger Waters, rejoint par Thurston Moore, les réalisateurs Ken Loach et Mike Leigh, l’actrice Julie Christie et d’autres, les militants du BDS ont demandé au chanteur des Bad Seeds d’annuler son spectacle, pour protester contre le traitement des Palestiniens de la bande de Gaza contre Israël.

Waters a écrit : « Je me pose la question : si Nick et Bryan [Adams, qui doit faire un concert en décembre en Israël] et les autres devaient passer un jour ou deux en détention administrative [régime de détention qui ne nécessite pas de mise en examen ou de condamnation], ou s’ils devaient voir leurs enfants réveillés et arrêtés au milieu de la nuit, ou, ou, ou… Ignoreraient-ils encore les cris des victimes et les plaidoyers désespérés réclamant de l’aide venant de la société civile palestinienne, et iraient-ils encore au-delà de notre piquet de grève ? »

« Vous pouvez au choix entendre les pleurs, respecter le piquet de grève mis en place par vos frères et vos sœurs et rester à leurs côtés durant leur combats pour les droits fondamentaux de l’Homme que nous tenons tous pour acquis, ou vous pouvez leur tourner le dos, prendre l’argent, et divertir leurs seigneurs et maîtres dans les banquets et dans les bals », a-t-il ajouté.

Les billets pour les concerts de Tel Aviv de Cave, qui auront lieu les 19 et 20 novembre, se sont vendus en quelques jours. Le chanteur canadien Adams, pour sa part, devrait monter sur scène à Tel Aviv les 4 et 5 décembre et à Jérusalem le 6 décembre.

Waters avait tenu des propos similaires avant le concert estival donné par Radiohead en 2017, amorçant un échange passionné avec Thom Yorke. Le groupe, adoré par les Israéliens, avait finalement donné l’un de ses concerts les plus longs depuis des années.

Cave and the Bad Seeds ne se sont pas illustrés sur les scènes israéliennes depuis 1995 et 1993. Le public israélien raffole de sa musique et de ses paroles intenses qui traitent de mort, de religion, d’amour et de violence.

Dans les années qui se sont écoulées depuis son dernier concert en Israël, les chansons de Cave sont devenues plus connues d’un public plus large et plus jeune grâce aux bandes originales de blockbusters de Hollywood, notamment « Batman Forever », « X-Files », « Dumb and Dumber », « Scream », « Scream 2 » et « Scream 3 », « Hellboy », « Shrek 2 » et « Harry Potter et les reliques de la mort ».