Une association juive siégeant à Miami a accusé le co-fondateur des Pink Floyd, Roger Waters, d’être antisémite alors qu’il se préparait à donner un concert dans la ville de Floride jeudi.

L’ancien bassiste est depuis des années un fervent soutien du boycott contre l’état juif. Il a exhorté les musiciens du monde entier à ne pas jouer en Israël afin d’encourager le Boycott Désinvestissent et Sanctions (BDS), une organisation palestinienne. Les derniers en date étant le groupe britannique Radiohead, qui doit se produire en juillet à Tel Aviv et qui n’a pas cédé à ses appels.

« Vos viles messages d’antisémitisme, d’anti-sionisme et de haine ne sont pas les bienvenus dans notre communauté », lisait-on dans un communiqué de la Greater Miami Jewish Federation.

« Monsieur Waters, arrêtez d’appeler ouvertement à l’appui d’un boycott culturel d’Israël », a-t-il ajouté.

Waters, 73 ans, devait donner un concert jeudi soir à l’American Airlines Arena dans le cadre d’une tournée pour promouvoir un album solo.

Waters soutient un puissant mouvement appelé Boycott, Désinvestissement et Sanctions qui encourage un boycott des biens et des services.