100 000 musulmans à la mosquée d’Al-Aqsa pour l’Aïd al-Adha
Rechercher

100 000 musulmans à la mosquée d’Al-Aqsa pour l’Aïd al-Adha

Malgré la colère suscitée par les visites de fidèles juifs sur le mont du Temple le jour de Tisha BeAv, les prières se sont déroulées dans le calme

Des dizaines de milliers de Palestiniens prient à la mosquée d'Al-Aqsa, le 20 juillet 2021. (Crédit : Jamal Awad/Flash90)
Des dizaines de milliers de Palestiniens prient à la mosquée d'Al-Aqsa, le 20 juillet 2021. (Crédit : Jamal Awad/Flash90)

Des dizaines de milliers de musulmans, dont beaucoup de résidents de Cisjordanie, ont prié mardi matin dans l’enceinte de la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem, à l’occasion de la fête musulmane de l’Aïd al-Adha.

Selon les médias palestiniens, quelque 100 000 fidèles ont prié sur le lieu saint mardi matin, après qu’Israël a assoupli les restrictions de déplacement imposées aux Palestiniens pendant la fête.

Des images ont montré des dizaines de milliers de fidèles sur le site. Certains ont brandi le drapeau palestinien et une bannière du groupe terroriste du Hamas après la prière.

La fête de l’Aïd al-Adha a commencé lundi et se terminera vendredi 23 juillet.

Les prières de mardi sur le mont du Temple se sont déroulées dans le calme, malgré la colère suscitée par l’entrée de quelque 1 600 Juifs dimanche pour Tisha BeAv, un jour de deuil qui marque la destruction des premier et second Temples, ainsi que par les récentes images de Juifs priant dans l’enceinte du lieu saint, en violation apparente du statu quo.

Le coordinateur des activités gouvernementales dans les territoires (COGAT), qui assure la liaison entre Israël et les Palestiniens, a déclaré la semaine dernière qu’il autoriserait les familles palestiniennes vivant en Cisjordanie à rendre librement visite à leurs proches en Israël, et que les hommes mariés de plus de 50 ans et les femmes de plus de 40 ans seraient autorisés à prier sur le mont du Temple pendant la fête.

Des Palestiniens manifestent lors de prières à la mosquée d’Al-Aqsa, le 20 juillet 2021. (Crédit : Jamal Awad/Flash90)

L’entrée en Israël pendant la fête est ouverte aux personnes qui ont été vaccinées ou qui se sont rétablies du COVID-19.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...