14,7 millions de Juifs dans le monde à la veille de Rosh HaShana
Rechercher

14,7 millions de Juifs dans le monde à la veille de Rosh HaShana

Le taux de croissance de la population juive reste bien en-deçà de la moyenne. 6,6 millions de Juifs en Israël ; les juifs de Diaspora sont de plus en plus nombreux

Une vue aérienne de la Vieille Ville de Jérusalem lors des prières de Pessah (Crédit: Hadas Parush/Flash90)
Une vue aérienne de la Vieille Ville de Jérusalem lors des prières de Pessah (Crédit: Hadas Parush/Flash90)

A la veille de la nouvelle année juive 5779, l’on dénombre environ 14,7 millions de Juifs dans le monde, une hausse d’environ 100 000 personnes depuis l’année passée. La majorité d’entre eux se trouvent en Israël et aux Etats-Unis.

Selon Sergio Della Pergola, démographe à l’Université hébraïque, Israël reste le foyer de la plus importante population juive mondiale avec environ 6,6 millions de personnes.

8,1 millions de Juifs vivent hors d’Israël, avec 5,7 millions vivant aux Etats-Unis. D’autres populations significatives comprennent la France (453 000), le Canada (391 000) et le Royaume-Uni (290 000).

Selon les études menées par Della Pergola, le population juive dans le monde augmente d’approximativement 100 000 Juifs par an. Le taux de croissance qui s’élève à 0,7 % est inférieur au taux de croissance de la population mondiale dans son ensemble, qui est de 1,1 %.

Le critère utilisé pour définir les Juifs a consisté à répertorier tous ceux qui se sont définis comme Juifs sans s’identifier à une autre religion. L’étude a toutefois également établi qu’il y a 23,5 millions de personnes qui pourraient être qualifiées pour émigrer en Israël selon les termes de la loi du retour.

La loi du retour israélienne donne à tous les Juifs, aux enfants ou petits-enfants de Juifs le droit d’obtenir sur demande la citoyenneté israélienne.

Selon Della Pergola, les nations arabes et musulmanes abritent seulement 27 000 Juifs, dont 15 000 en Turquie, 8 500 en Iran et 2 000 au Maroc. Le monde musulman accueillait, avant la création d’Israël en 1948, environ 850 000 Juifs.

Des Juifs marocains et des touristes juifs israéliens pendant la fête de Simchat Torah à la synagogue de Marrakech, le 12 octobre 2017. (Crédit : Fadel Senna/AFP)

En comparaison, il y a aujourd’hui 119 000 Juifs en Allemagne contre 37 000 au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Six millions de Juifs ont été tués pendant la Shoah.

Il y a un total de pays qui accueillent une centaine ou plus de membres de la communauté, ont fait savoir les nouvelles données.

Sergio DellaPergola (Crédit : autorisation)

Israël accueille dorénavant, en tout, 8,907 millions de Juifs – soit 162 000 de plus qu’il y a un an, selon des données publiées mardi par le bureau central des statistiques.

La population juive israélienne représente 6,625 millions de personnes – 74,4 % de la population. 1,864 millions de personnes, soit 20,9 % de la population en Israël, est arabe et les autres 418 000 appartiennent à d’autres minorités.

La population du pays devrait atteindre le chiffre de 10 millions à la fin 2024, selon les données.

Environ 44,3 % des Israéliens se définissent comme laïcs, tandis que 21,4 % sont des Juifs traditionnels, 12,3 % se qualifient de traditionnels avec des inclinaisons religieuses. 10,2 % sont des ultra-orthodoxes.

Le taux de fécondité israélien, avec une moyenne de 3,11 enfants par femme, continue à être le plus élevé parmi les pays membres de l’OCDE (Organisation pour la coopération et le développement économique). Environ 175 000 bébés sont nés et 43 000 personnes sont décédées au cours de l’année passée et 25 000 personnes ont fait leur alyah.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...