Israël en guerre - Jour 252

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

Gili Adar, 24 ans : cheffe scout et bénévole qui était « toujours joyeuse »

Elle a été assassinée par les terroristes du Hamas au festival de musique Supernova, le 7 octobre

Gili Adar (Autorisation)
Gili Adar (Autorisation)

Gili Adar, 24 ans, originaire de la ville de Lapid, a été assassinée par les terroristes du Hamas au festival de musique électronique Supernova, le 7 octobre.

Elle y était allée avec son ami, Avraham Tiberg, qui a lui aussi été tué.

Son père, Eldad, a expliqué devant les caméras de la Treizième chaîne que Gili avait essayé de fuir la fête mais que la police l’avait renvoyée, lui disant que des terroristes s’étaient infiltrés à proximité. Elle avait appelé une amie venue avec elle et qui, de son côté, tentait également de s’échapper et elle lui avait dit d’éviter le secteur, ce qui avait sauvé la vie à la jeune fille, a raconté son père.

Eldad a indiqué que Gili avait envoyé des textos à sa famille jusqu’aux environs de 9 heures 15 du matin, leur disant qu’elle se cachait près du site de la rave alors que le bruit des détonations se rapprochait. Elle avait cessé de répondre peu après.

Il a déclaré être immédiatement parti vers le sud, en direction de la frontière avec Gaza, pour chercher sa fille – contournant les barrières de la police et intégrant même un convoi militaire. Il avait été dans l’incapacité de la retrouver.

La famille avait été informée, trois jours plus tard, de la découverte du corps sans vie de la jeune fille.

Elle a été inhumée à proximité de Modiin, le 11 octobre et elle laisse derrière elle ses parents, Orna et Eldad, et Adi, sa sœur aînée.

Ses parents ont confié au magazine La’Isha que Gili, cheffe scout de longue date, avait fait un service national bénévole d’un an, travaillant dans la journée auprès des enfants à besoins particuliers. Le soir, elle rencontrait de jeunes Juifs américains pour partager sa fierté sioniste.

Elle avait fait son service militaire en tant qu’instructrice dans une unité d’artillerie et, après avoir quitté l’armée, elle avait fait un grand voyage en Amérique du sud dont elle était revenue au mois de mai 2023. Elle avait commencé à travailler, par le biais des scouts, en tant qu’aide auprès des soldats seuls venus de l’étranger pour les guider à travers le processus de recrutement au sein de Tsahal.

Ses parents ont dit à La’Isha qu’elle était « une jeune fille heureuse, qui riait, qui incarnait la joie de vivre ». « Elle n’était pas lumineuse : elle était le soleil lui-même », a dit un proche, rendant hommage à la défunte.

Pendant des années, elle avait travaillé chez les scouts, faisant notamment du bénévolat à l’étranger. Gili avait passé son été, en 2017, comme conseillère au Camp Ben Frankel, un camp juif de Malanka, dans l’Illinois, en tant que déléguée du mouvement scout et elle avait aussi travaillé en 2019 et en 2022 au Camp Tel Yehudah, dans l’état de New York.

Le directeur du Camp Ben Frankel, Aaron Hadley, a indiqué à un site d’information local que « elle était là, avec ses messages de paix, de bonheur et elle était un vrai rayon de soleil ».

« Elle était joyeuse et elle avait de l’humour, elle était intelligente et elle était attentive. Elle faisait partie de ces gens qui veulent faire de ce monde un monde meilleur en se portant volontaire et en travaillant avec les enfants, et en ce qui me concerne, je trouve que c’est précieux », a continué Hadley.

Son amie Shira Samorai, venue avec elle à la rave et qui a eu la vie sauve, a écrit sur Facebook que « tous ceux qui ont connu Gili savent de quoi on parle et ceux qui ne le savent pas – vous avez manqué quelque chose, vous avez vraiment manqué quelque chose ».

« On peut dire beaucoup de choses au sujet de ce rayon de soleil qui était si beau mais il est impossible de vraiment comprendre combien elle était incroyable, la plus belle des âmes, elle faisait partie de ces êtres humains qui sont si rares, c’était un puits sans fond d’énergie, une machine à sourire, un génie et, quelque part, elle était un modèle incarnant toutes ces valeurs. »

Son père a indiqué à La’Isha que « nous avons toujours su que Gili était ce que les gens appellent ‘le sel de la terre’. Mais pendant la shiva [la période de deuil], nous en avons appris davantage et toujours plus. C’est tellement dommage que ce potentiel énorme de perfection qu’elle avait ait disparu ainsi. C’est une perte énorme pour la famille, pour la société israélienne et pour l’Humanité. »

Sa mère, Orna, a indiqué à la station de radio Kan que depuis la mort de sa fille, « nous avons reçu du monde entier des nouvelles de toutes sortes portant sur des initiatives de commémoration en hommage à Gili, sur des veillées organisées en sa mémoire ».

« Les gens aiment vraiment les personnes heureuses, les personnes amusantes qui vous remontent le moral – et Gili était véritablement quelqu’un de très, très joyeux », a dit Orna. « Elle était toujours heureuse, toujours pleine d’entrain, toujours dynamique, avec son rire contagieux – elle était aimée et aimante ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.