16 arrestations dans un trafic de faux médicaments contre la dysfonction érectile
Rechercher

16 arrestations dans un trafic de faux médicaments contre la dysfonction érectile

Les suspects auraient gagné des centaines de milliers de shekels en colportant des médicaments contrefaits

Illustrations de médicaments (Crédit : Pixabay/CC0 Domaine public)
Illustrations de médicaments (Crédit : Pixabay/CC0 Domaine public)

Seize personnes ont été arrêtées à travers Israël par les enquêteurs de la police israélienne, du ministère de la Santé et des Autorités fiscales. Elles sont soupçonnées d’avoir dirigé une cellule de vente de faux médicaments contre la dysfonction érectile.

Au cours de ces opérations, les enquêteurs ont saisi des milliers de comprimés contrefaits, ainsi que des étiquettes et des emballages d’entreprises qui fabriquent ces médicaments dans les maisons des suspects dans le centre d’Israël, dans la région de Jérusalem et dans le nord du pays.

Les voitures utilisées par les individus ont également été saisies ainsi que 300 000 shekels (soit 80 000 dollars) de liquidités.

Les suspects auraient gagné des centaines de shekels en vendant ces faux médicaments.

La police aurait demandé un prolongement de la détention provisoire des personnes impliquées dans cette cellule au tribunal de Rishon Lezion, a rapporté la radio israélienne.

Au mois de septembre, 20 personnes avaient été arrêtés lors d’une opération similaire par la police israélienne, le ministère de la Santé et les Autorités fiscales. Ils étaient soupçonnés d’importer et de vendre de faux comprimés de Viagra.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...