17 000 $ pour l’autographe du joueur de baseball juif qui fut aussi un espion de la CIA
Rechercher

17 000 $ pour l’autographe du joueur de baseball juif qui fut aussi un espion de la CIA

Moe Berg, un receveur majeur de la ligue de base-ball entre 20 et 30 ans, avait aussi collecté des renseignements sur les groupes résistants en Europe

Morris "Moe" Berg (Crédit photo: Goudey, Wikimedia Commons)
Morris "Moe" Berg (Crédit photo: Goudey, Wikimedia Commons)

L’une des deux seules balles signées par Moe Berg, ancien receveur majeur de la ligue de base-ball ayant servi également en tant qu’espion américain et qui maîtrisait sept langues, a été vendue 17 029 dollars.

La balle a été vendue vendredi lors d’une enchère en ligne de quinze jours à l’initiative de Huggins & Scott de Silver Spring dans le Maryland.

Le nom de l’acquéreur reste inconnu.

Berg, juif new-yorkais, avait joué pour cinq équipes entre 1923 and 1939. Mais ce diplômé de l’Université de Princeton avait été davantage connu pour ses intérêts hors des terrains de sport – la rumeur affirmait notamment qu’il lisait 10 quotidiens par jour – que pour ses talents dans sa discipline.

L’ancien joueur et manager Casey Stengel, reconnu pour sa personnalité haute en couleurs, le qualifiait d’”homme le plus étrange qui ait été amené à jouer au base-ball”.

A la suite de sa carrière sportive, Berg avait travaillé pour l’Office of Strategic Services, devenue ultérieurement la Central Intelligence Agency, ou CIA. Il s’était rendu en Yougoslavie et avait collecté des informations portant sur les groups de la résistance.

Un film consacré à la vie de Berg avec l’acteur juif Paul Rudd dans le rôle principal, intitulé “The Catcher Was a Spy,” devrait sortir l’année prochaine sur les écrans.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...