Israël en guerre - Jour 190

Rechercher

2 émeutiers palestiniens blessés par balle lors d’affrontements à Jérusalem-Est

Selon la police, les blessés du quartier de Silwan ont été conduits à l’hôpital. Les policiers auraient été pris pour cible par des cocktails Molotov et des feux d'artifice

Agents de la police des frontières dans le quartier de Silwan, à Jérusalem-Est, le 25 janvier 2023. (Crédit : Police israélienne)
Agents de la police des frontières dans le quartier de Silwan, à Jérusalem-Est, le 25 janvier 2023. (Crédit : Police israélienne)

Des policiers ont ouvert le feu et blessé deux Palestiniens supposément impliqués dans des émeutes à Jérusalem-Est, mercredi soir, ont déclaré des responsables de le police.

Selon un porte-parole de la police, policiers et agents de la police des frontières avaient été déployés à Jérusalem, dans le quartier de Silwan, pour réprimer de violentes manifestations émaillées de jets de cocktails Molotov.

Le porte-parole a fait savoir que les agents ont ouvert le feu sur les émeutiers présumés responsables des jets de bombes incendiaires et de feux d’artifice à bout portant.

Les deux blessés ont été transportés à l’hôpital, l’un dans un état modéré et l’autre dans un état grave.

Le porte-parole de la police a précisé qu’« à un moment donné, un agent de la police des frontières, menacé par les feux d’artifice et cocktails Molotov lancés sur lui, avait ouvert le feu et atteint les deux suspects ».

Il a ajouté qu’un couteau utilitaire, un drapeau du Hamas et des pétards avaient été trouvés dans les effets personnels des suspects.

Les policiers sont également intervenus en plusieurs autres endroits de Jérusalem-Est, mercredi, a commenté la police, en utilisant des moyens de rétablissement de l’ordre public pour disperser les émeutiers. Aucun policier n’a été blessé.

Des agents de la police des frontières interviennent dans le quartier de Silwan, à Jérusalem-Est, le 25 janvier 2023. (Crédit : Police israélienne)

Le commandant de police de Jérusalem, Doron Turgeman, a demandé à ses agents d’accentuer « l’activité opérationnelle » afin de maintenir l’ordre à Jérusalem-Est, a précisé la police.

Plus tôt mercredi, la police s’est affrontée à des Palestiniens, dans le camp de réfugiés de Shuafat, à Jérusalem-Est, en marge de la démolition de la maison d’un homme armé qui avait tué un soldat israélien en 2022.

Un adolescent palestinien qui avait pointé une arme – qui s’est avérée fausse – sur les policiers a été tué au cours des affrontements.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.