20 M de shekels débloqués pour alimenter un nouveau fonds de bourses
Rechercher

20 M de shekels débloqués pour alimenter un nouveau fonds de bourses

Le programme permettra à la périphérie israélienne d'obtenir une bourse couvrant jusqu'à 70 % du programme

Image d’illustration d'un homme utilisant un ordinateur portable. (iStock by Getty Images / Suradech14)
Image d’illustration d'un homme utilisant un ordinateur portable. (iStock by Getty Images / Suradech14)

L’Autorité israélienne de l’Innovation, chargée de mettre en place les politiques du pays en matière de technologies et de soutenir l’éco-système, a lancé un nouveau fonds avec des bourses. Celles-ci serviront à renforcer les compétences des employés et à re-former les autres vers des emplois dans la recherche et de développement. Le fonds a été mis en place dans le contexte du fort taux de chômage entraîné par la crise du coronavirus.

Le fonds disposera d’un budget total de 20 millions de shekels (4,96 millions d’euros) pour sa première année de fonctionnement, a déclaré l’Autorité de l’innovation dans un communiqué plus tôt cette semaine.

« Cette période, au cours de laquelle de milliers d’Israéliens se sont retrouvés au chômage, apporte aussi des opportunités pour l’économie israélienne d’en rediriger une partie vers des postes de R&D dans l’industrie de la haute technologie », a déclaré Aharon Aharon, le président de l’Autorité de l’Innovation dans un communiqué.

Le nouveau fonds vise à « re-qualifier » les compétences de ceux qui ont un potentiel significatif pour contribuer à l’industrie des nouvelles technologies – avec une focalisation sur la formation des demandeurs d’emplois pour des postes en R&D. Les bourses permettront aussi de mettre à niveau les compétences des employés actuels dans l’industrie de la technologie, pour leur permettre d’offrir une valeur ajoutée à leurs entreprises.

« La demande en capital humain de haute qualité et formé continue d’être un défi important pour les efforts de l’industrie israélienne de la haute technologie afin d’innover et de maintenir une position compétitive sur le marché mondial », a déclaré Aharon.

Le fonds de développement du capital humain dans la haute technologie espère « offrir la réponse appropriée aux défis de demain mais aussi une incitation pour les entreprises et les ONG afin de mettre en place des solutions pour la formation du capital humain dans les industries du savoir », a-t-il dit.

Une main d’oeuvre qualifiée est un élément clef pour les entreprises en développement et pour maintenir l’industrie israélienne de la haute technologie comme un moteur de croissance pour l’industrie, notait le communiqué.

Le programme de l’Autorité de l’Innovation va accorder des bourses à des programmes de formation.

Des demandes de financement seront analysées selon leur capacité à recruter des ressources humaines bien payées et qualifiées dans l’industrie, le rapport coût/bénéfice du programme et la capacité à recruter des partenaires, notait le communiqué.

La commission d’évaluation du fonds mettra l’accent sur l’inclusion : est-ce que le programme aide des catégories de la population actuellement sous-représentées dans l’industrie de la haute technologie – les femmes, la population arabe, la communauté ultra-orthodoxe, les citoyens d’origine éthiopienne, les personnes atteintes de handicaps ou celles situées en périphérie géographique du pays.

Le premier appel à propositions de financement sera ouvert aux candidatures d’août à octobre 2020.

Pour les programmes coûtant jusqu’à 1 million de shekels, l’autorité de l’innovation fournira une bourse couvrant 50 %, 60 % ou 70 % du budget du programme accepté. Pour les programme coûtant de 1 à 5 millions de shekels, l’autorité contribuera au financement avec des bourses couvrant 30 %, 40 % ou 50 % du budget.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...