2,4 millions d’enfants retournent à l’école
Rechercher

2,4 millions d’enfants retournent à l’école

Le ministère de l'Éducation conseille de prendre le temps d’aborder les problèmes émotionnels, certains étudiants de Lod restent à la maison

Un secouriste transporte un enfant blessé sorti d'un immeuble d'appartement touché par une roquette tirée depuis Daza à Ashkelon, le 11 mai 2021. (Crédit : Flash90)
Un secouriste transporte un enfant blessé sorti d'un immeuble d'appartement touché par une roquette tirée depuis Daza à Ashkelon, le 11 mai 2021. (Crédit : Flash90)

Alors que le cessez-le-feu avec les groupes terroristes de Gaza s’est maintenu dimanche, des millions d’enfants ont repris le chemin des écoles et des jardins d’enfants qui avaient été fermés en raison des tirs de roquettes et de mortiers qui se sont abattus sur le pays.

Quelque 2,4 millions d’enfants des régions du centre et du sud du pays ont repris progressivement le chemin de l’école, avec un retour complet aux études d’ici lundi.

Le ministère de l’Éducation a déclaré que les premiers jours de retour en classe devaient être consacrés au soutien émotionnel et social aux élèves.

Le commandement du front intérieur de Tsahal a annoncé cette mesure à la fin de la semaine dernière, après qu’une trêve avec le groupe terroriste Hamas à Gaza eut débuté vendredi à 2 heures du matin.

Cette mesure s’est accompagnée de la levée militaire de toutes les autres mesures de sécurité qui avaient été prises après le début des combats le 10 mai.

Samedi a marqué le premier jour complet d’une trêve qui a mis fin à la quatrième série de combats majeurs entre Israël et le Hamas en un peu plus d’une décennie.

Au cours de ce conflit, le Hamas et d’autres groupes terroristes ont tiré plus de 4 300 roquettes sur Israël, tandis que les FDI ont répondu par des centaines de frappes aériennes contre des cibles terroristes à Gaza.

Selon le ministère de la Santé de Gaza, dirigé par le Hamas, au moins 243 Palestiniens ont été tués, dont 66 enfants et adolescents, et 1 910 personnes ont été blessées.

Ils ne font pas de distinction entre les membres du groupe terroriste et les civils.

Douze personnes ont été tuées en Israël, toutes sauf une étaient des civils, dont un garçon de 5 ans et une fille de 16 ans.

Les combats ont commencé le 10 mai, lorsque les terroristes du Hamas à Gaza ont tiré des roquettes de longue portée en direction de Jérusalem.

Les écoles du sud du pays ont été fermées dès le premier jour des combats, le Hamas et d’autres groupes terroristes ayant lancé des tirs de roquettes sur la région.

Deux jours plus tard, alors que des salves en provenance de Gaza visaient également la région centrale, l’ordre de fermeture a été étendu à toutes les écoles situées au sud de Herzliya, une ville située au nord de la métropole de Tel Aviv.

Jérusalem n’a pas fait l’objet de nouveaux tirs après la première salve.

Même si dans la plupart des endroits, les études reprendront, à Lod certaines écoles ne reprendront pas un programme complet en raison des récents affrontements meurtriers entre les populations juives et arabes dans la ville de la région centrale, a rapporté le site d’information Walla.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...