25 blessés dans une nouvelle attaque au gaz du régime syrien
Rechercher

25 blessés dans une nouvelle attaque au gaz du régime syrien

L'attaque au gaz chloré a eu lieu dans la ville d'al-Lataminah ; Yad Vashem exhorte la communauté internationale à réagir

Des enfants syriens soignés après une attaque à l'arme chimique présumée à Khan Sheikhun, une ville tenue par les rebelles de la province d'Idleb, le 4 avril 2017. (Crédit : Mohamed al-Bakour/AFP)
Des enfants syriens soignés après une attaque à l'arme chimique présumée à Khan Sheikhun, une ville tenue par les rebelles de la province d'Idleb, le 4 avril 2017. (Crédit : Mohamed al-Bakour/AFP)

Les médias syriens ont annoncé que des hélicoptères appartenant au régime syrien ont largué des bombes remplies de gaz chloré sur la ville d’al-Lataminah, située dans la province de Hama.

Au moins 25 personnes, notamment des enfants, ont souffert de suffocation à cause du gaz et ont été transférés dans un hôpital voisin, selon le site d’information syrien Orient news.

Suite à la première attaque chimique au gaz sarin en Syrie, le président du musée de l’Holocauste Yad Vashem a demandé à la communauté internationale de prendre des mesures contre l’utilisation d’armes chimiques.

Le président, Avner Shalev, a déclaré que, « suite à la Seconde Guerre mondiale, la communauté internationale a promulgué des principes universels et a institué des organisations internationales dans le but précis de prévenir les futurs crimes contre l’humanité. »

Il a appelé les « dirigeants mondiaux et la communauté internationale à agir dès maintenant afin de mettre un terme à ces atrocités et d’éviter d’autres souffrances. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...