Israël en guerre - Jour 232

Rechercher

25 jeunes de Seine-et-Marne à vélo de Paris à Auschwitz

Ce projet de voyage à vélo dans différents lieux historiques visait au départ à mettre fin aux rivalités entre bandes de différentes villes

Des jeunes de Seine-et-Marne lors du voyage à vélo organisé par Ali Matelo, directeur adjoint de l’Office municipal d’animation de la cité de Torcy, en août 2022. (Crédit : Ali Matelo)
Des jeunes de Seine-et-Marne lors du voyage à vélo organisé par Ali Matelo, directeur adjoint de l’Office municipal d’animation de la cité de Torcy, en août 2022. (Crédit : Ali Matelo)

25 jeunes de Seine-et-Marne partiront de Torcy à vélo, le 3 août prochain, pour traverser l’Europe pour atteindre le camp de concentration d’Auschwitz, en Pologne, a rapporté le Courrier de l’Atlas.

Âgés de 15 à 19 ans, ils sont originaires de Torcy, Noisel, Saint-Thibault-des-Vignes, Champs-sur-Marne et Lognes. Ils seront accompagnés d’une dizaine d’adultes, qui sont pour la plupart des travailleurs sociaux.

Ali Matelo, directeur adjoint de l’Office municipal d’animation de la cité de Torcy, est à l’initiative de ce projet sportif et pédagogique.

« Depuis 2021, nous mettons en place avec d’autres de mes collègues des autres villes du département des séjours à bicyclette », explique le quadragénaire. « À la base, avec ces projets, nous voulions mettre fin aux rivalités entre bandes des différentes villes. Aujourd’hui, même si les choses se sont calmées, nous continuons d’organiser ces voyages qui permettent de travailler sur le vivre-ensemble. »

En 2021, quelques mois après une rixe mortelle entre jeunes de Torcy et de Saint-Thibault-des-Vignes, un premier voyage avait été organisé sur les plages du débarquement en Normandie. L’année dernière, d’autres ont pédalé jusqu’en Provence, sur les plages du débarquement du 15 août 1944.

Ali Matelo explique que le projet a rencontré un tel succès qu’il est obligé de refuser du monde. « Ça montre l’envie de tous ces jeunes d’aller parcourir le monde. On a choisi le groupe au mérite, ceux qui étaient les plus investis dans le projet », explique-t-il.

Concernant la destination de cette année, il explique que « même si la Shoah est étudiée à l’école, venir sur les lieux où a eu lieu le génocide nous parait essentiel pour se rendre compte véritablement de l’horreur. C’est important de rappeler aux jeunes générations, en banlieue, comme ailleurs en France, ce passé pour qu’il ne se reproduise pas ».

Le voyage, qui démarrera la semaine prochaine, se fera en dix étapes de 80 kilomètres environ, et le reste en minibus.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.