3 ados arabes de Jérusalem arrêtés pour des graffitis anti-juifs
Rechercher

3 ados arabes de Jérusalem arrêtés pour des graffitis anti-juifs

Les habitants de la Vieille Ville sont soupçonnés d’avoir tagué des slogans en hébreu et en arabe et des croix gammées sur les murailles de la capitale

Un graffiti "Mort aux Juifs" aux côtés d'une croix gammée sur une porte du Quartier musulman de la Vieille Ville de Jérusalem, le 22 octobre 2017. (Crédit : police israélienne)
Un graffiti "Mort aux Juifs" aux côtés d'une croix gammée sur une porte du Quartier musulman de la Vieille Ville de Jérusalem, le 22 octobre 2017. (Crédit : police israélienne)

Trois adolescents arabes de la Vieille Ville de Jérusalem ont été arrêtés, soupçonnés d’avoir tagué des graffitis nationalistes sur les murailles et sur des portes, a annoncé la police mardi.

Plusieurs graffitis, en arabe ou en hébreu, ont été retrouvés récemment dans le Quartier musulman de la Vieille Ville, notamment avec des slogans anti-juifs et des croix gammées.

La police a ouvert une enquête qui a entraîné l’arrestation lundi des trois suspects.

Deux d’entre eux ont 18 ans et le troisième 14 ans.

Après interrogatoire, les trois adolescents ont été présentés à un juge qui a ordonné le maintien en détention des deux suspects les plus âgés, et l’assignation à domicile du troisième.

Un graffiti "Mort aux Juifs" sur une porte du Quartier musulman de la Vieille Ville de Jérusalem, le 22 octobre 2017. (Crédit : police israélienne)
Un graffiti « Mort aux Juifs » sur une porte du Quartier musulman de la Vieille Ville de Jérusalem, le 22 octobre 2017. (Crédit : police israélienne)
Un graffiti nationaliste sur une porte du Quartier musulman de la Vieille Ville de Jérusalem, le 22 octobre 2017. (Crédit : police israélienne)
Un graffiti nationaliste sur une porte du Quartier musulman de la Vieille Ville de Jérusalem, le 22 octobre 2017. (Crédit : police israélienne)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...