3 ans de prison pour des graffiti nazis sur une synagogue dans l’Indiana
Rechercher

3 ans de prison pour des graffiti nazis sur une synagogue dans l’Indiana

La compagne de Nolan Brewer, qui est mineure, a aidé à peindre les graffiti, selon le journal. Les deux ont été arrêtés quelques jours après l'attaque

Des graffiti antisémites retrouvés sur une synagogue à Carmel, Indiana, en juillet 2018. (Capture d'écran : WISH)
Des graffiti antisémites retrouvés sur une synagogue à Carmel, Indiana, en juillet 2018. (Capture d'écran : WISH)

JTA — Un homme de l’Indiana, sympathisant du nazisme et des suprémacistes blancs, a été condamné à trois ans de prison pour avoir peint des graffiti nazis sur le bâtiment d’une synagogue de la banlieue d’Indianapolis.

Nolan Brewer, âgé de 21 ans, d’Eminence, a été condamné lundi pour avoir violé les droits civiques de la Congrégation Shaarey Tefilla à Carmel. Il a plaidé coupable de crime raciste fédéral, a annoncé le journal Indianapolis Star.

En juillet, il a peint une croix gammée noire sur un fond rouge et la Croix de fer de l’Allemagne et de l’armée nazie sur un mur devant la synagogue. Il a aussi tenté de mettre le feu à la propriété. Brewer va devoir rembourser 700 dollars à la synagogue pour les dégâts.

Sa compagne, qui est mineure, a aidé à peindre les graffiti, selon le journal. Les deux ont été arrêtés quelques jours après l’attaque, ayant été filmés par des caméras de vidéo surveillance en train d’acheter des bombes à spray rouge et noir et des bandanas dans un magasin de la chaîne Wal-Mart la veille de l’incident.

Brewer a dit aux enquêteurs qu’ils avaient ciblé la synagogue parce qu’elle était « pleine de Juifs ethniques », selon le Indianapolis Star. Des fédéraux ont déclaré que le couple avait prévu d’incendier le bâtiment de la synagogue avec des explosifs faits maison, a rapporté le journal, mais qu’ils ont eu peur des éclairages de la synagogue et des caméras de surveillance.

L’incident avait entraîné une réponse forte des dirigeants locaux mais aussi du vice-président américain Mike Pence, l’ancien gouverneur de l’Indiana, qui avait dit au moment de l’incident, « ces actes odieux d’antisémitisme doivent cesser ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...