3 enfants atteints d’un syndrome lié au Covid hospitalisés en soins intensifs
Rechercher

3 enfants atteints d’un syndrome lié au Covid hospitalisés en soins intensifs

Une fillette est dans un état grave mais stable, deux autres enfants sont dans un état modéré

Des membres du personnel médical travaillent dans l'unité coronavirus du centre médical Kaplan, à Rehovot, le 22 septembre 2020. (Yossi Zeliger/Flash90)
Des membres du personnel médical travaillent dans l'unité coronavirus du centre médical Kaplan, à Rehovot, le 22 septembre 2020. (Yossi Zeliger/Flash90)

Trois enfants sont hospitalisés dans l’unité de soins intensifs d’un hôpital israélien pour le traitement d’un syndrome inflammatoire rare qui peut causer des dommages au cœur, dont on pense qu’il est déclenché par le coronavirus.

La très rare maladie post-virale appelée syndrome inflammatoire multisystémique chez l’enfant (MIS-C) peut se développer environ un mois après l’infection par le SRAS-CoV-2 et provoque une inflammation douloureuse de plusieurs organes.

Les deux fillettes, âgées de 9 et 10 ans, et un garçon de 16 ans étaient soignés au centre médical Kaplan dans la ville de Rehovot, dans le centre du pays, a rapporté jeudi la Treizième chaîne.

Le Dr Eli Shapiro, directeur des soins intensifs pédiatriques au centre médical Kaplan, a déclaré à la Douzième chaîne qu’une fillette était dans un état grave mais stable, et que les deux autres enfants étaient dans un état modéré.

Des enfants Haredi portent des masques faciaux pour lutter contre l’infection par le coronavirus, à Bnei Brak, le 6 septembre 2020. (AP Photo/Ariel Schalit)

« Les enfants reçoivent un traitement intensif avec des médicaments adaptés au type de maladie, afin d’essayer de calmer leur système immunitaire », a déclaré M. Shapiro.

Le ministère de la Santé n’a pas publié de chiffres officiels concernant le nombre d’enfants qui souffrent de ce syndrome.

« Il y a eu récemment quelque 30 cas », a déclaré le Dr Uri Bella, directeur du service d’urgence pédiatrique de Kaplan, à la Treizième chaîne. « C’est un syndrome dans lequel le système immunitaire se réveille et commence à attaquer le corps, affectant de nombreux systèmes. Les enfants arrivent avec des maux d’estomac, des douleurs à la poitrine, et il y a des dommages au cœur et au foie ».

Au cours des derniers mois, de nombreux pays ont signalé des cas d’enfants atteints d’une maladie inflammatoire dont les symptômes sont similaires à ceux d’une maladie rare, la maladie de Kawasaki. Les scientifiques pensent qu’elle pourrait être liée à la COVID-19.

Les symptômes comprennent une forte fièvre, des éruptions cutanées, des douleurs abdominales, une conjonctivite et une langue rouge ou gonflée. La majorité des enfants se remettent de la maladie, bien que les effets à long terme soient encore inconnus.

Le rapport a été publié alors que le système d’éducation des jeunes enfants en Israël devait reprendre ses activités dimanche, première étape de la sortie d’un deuxième bouclage national.

Malgré l’ouverture prévue de garderies et d’écoles maternelles, le ministre de la Santé, Yuli Edelstein, s’est dit préoccupé par une éventuelle épidémie dans ces établissements.

« Nous sommes très inquiets d’une possible augmentation des infections dans les écoles maternelles », a-t-il déclaré.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...