3 personnes arrêtées, soupçonnées de corruption à la municipalité de Jérusalem
Rechercher

3 personnes arrêtées, soupçonnées de corruption à la municipalité de Jérusalem

D'après la police, des amendes étaient annulées en échange de places de concert ; un permis de démolition a été accordé pour un bâtiment appartenant à la femme de l'un des suspects

La mairie de Jérusalem, en avril 2010. Illustration. (Crédit : Abir Sultan/Flash90)
La mairie de Jérusalem, en avril 2010. Illustration. (Crédit : Abir Sultan/Flash90)

Trois personnes, soupçonnées de corruption, notamment sous la forme d’annulation de contraventions de stationnement en échange de milliers de places pour des spectacles et autres événements, ont été arrêtées mardi matin à Jérusalem.

Un cadre non identifié d’une entreprise municipale de Jérusalem et son assistant, ainsi qu’un fonctionnaire de la mairie, ont été interpelés, a fait savoir la police.

Une enquête de 10 mois sous couverture a mis au jour des soupçons selon lesquels le cadre et son assistant avaient donné des milliers de billets obtenus via le fonctionnaire municipal, notamment pour faire annuler des amendes de stationnement pour ses associés.

L’employé de l’entreprise municipale est également soupçonné d’avoir obtenu des permis de démolition pour un bâtiment appartenant à sa femme alors qu’il s’agit d’un édifice protégé.

Les suspects font l’objet d’une enquête pour fraude et abus de confiance, ainsi que pour corruption active et passive, a indiqué la police.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...