4 ans de prison dans une affaire de divorce religieux
Rechercher

4 ans de prison dans une affaire de divorce religieux

Moshe Goldstein, 32 ans, était l'un des sept hommes arrêtés en 2013 pour avoir menacé des maris juifs qui refusaient le guet à leurs épouses

Juifs ultra-orthodoxes dans le quartier de Brooklyn, à New-York (photo illustrative : Mendy Hechtman/Flash90)
Juifs ultra-orthodoxes dans le quartier de Brooklyn, à New-York (photo illustrative : Mendy Hechtman/Flash90)

NEW YORK – Un homme de Brooklyn a été condamné à une peine de quatre ans de prison pour avoir tenté de forcer par la violence un mari récalcitrant à donner à son épouse un acte de divorce religieux.

Moshe Goldstein, 32 ans, a été condamné lundi par la Cour fédérale à Trenton, dans le New Jersey, a rapporté le site NJ.com. Il avait plaidé coupable l’an dernier d’extorsion et de contrainte, d’avoir agressé et blessé un homme en 2011 pour le compte de l’ex-épouse de celui-ci.

Goldstein, son frère et sept autres hommes, dont deux rabbins orthodoxes, ont été arrêtés en octobre 2013 dans une opération d’infiltration du FBI.

Il est le premier à être condamné du groupe qui utilisait des menaces d’enlèvement, des coups et des pistolets paralysants pour faire pression sur les maris récalcitrants.

Une femme orthodoxe ne peut pas obtenir un divorce sans recevoir un guet de son mari. Les femmes qui sont piégées par de tels mariages sont appelés agunot, ou « femmes enchaînées. » Elles ne peuvent pas se remarier sans le guet.

Le rabbin Mendel Epstein avait été reconnu coupable de complot d’enlèvement et le rabbin Martin Wolmark avait plaidé coupable pour le complot.

Leurs peines devraient être prononcées en décembre, avec trois autres membres du groupe.

https://twitter.com/MaleiRikud/status/666425754616508416

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...