4 morts par noyade en un jour en Israël
Rechercher

4 morts par noyade en un jour en Israël

Un bébé meurt 2 semaines après avoir été sorti d’une baignoire ; décès sur les plages de Tel Aviv et de la mer Morte

Un sauveteur sur une plage de Tel Aviv. Illustration. (Crédit : Moshe Shai/Flash90)
Un sauveteur sur une plage de Tel Aviv. Illustration. (Crédit : Moshe Shai/Flash90)

Quatre personnes sont mortes vendredi de noyades en Israël, dont un homme âgé à la mer Morte, et une fillette de 15 mois.

L’hôpital Hadassah Ein Kerem de Jérusalem a déclaré vendredi que la fillette était décédée deux semaines après l’accident de noyade, survenu à son domicile de Jérusalem.

Selon un communiqué de l’hôpital, le bébé est mort dans la nuit de jeudi à vendredi, malgré les efforts des médecins pour le sauver. La police avait lancé une enquête sur une possible négligence des parents de la fillette.

A Tel Aviv, un homme d’une trentaine d’années a été sorti de l’eau sur la populaire plage Hilton, dans un état critique. Il a été emmené à l’hôpital Ichilov de la ville par les secours, qui ont essayé de le réanimer sur le chemin, mais son décès a été prononcé à son arrivée.

Ronen Cohen, secouriste de Magen David Adom, a déclaré à la Deuxième chaîné que, « quand nous sommes arrivés sur place, nous avons vu un homme d’une trentaine d’années près de l’eau, avec des civils et des sauveteurs effectuant les gestes de premiers secours sur lui. Nous avons immédiatement commencé les techniques de réanimation, notamment avec l’administration de médicaments, de chocs électriques, de massages et de respiration artificielle, mais ils ont finalement dû prononcer le décès de l’homme. »

The shrinking Dead Sea received a much needed boost of ten centimeters to water levels following last week's storm (photo credit: Yonatan Sindel/Flash90)
Plage de la mer Morte (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Plus tard dans la journée, les secouristes de Magen David Adom ont été appelés sur une plage de la mer Morte, où un homme de 77 ans avait été sorti de l’eau, inconscient.

L’examen initial suggérait que l’homme est mort en raison d’une condition médicale sous-jacente. Les secouristes ont tenté de le réanimer, mais après plusieurs tentatives de lui sauver la vie, son décès a été prononcé sur place.

Vendredi après-midi, une jeune femme s’est noyée dans la piscine privée de son domicile à Bnei Brak. Une équipe de secouristes l’a sortie de l’eau, mais n’a pas pu la sauver, a annoncé la radio militaire.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...