4 nouvelles inculpations pour l’agression d’un Arabe par des juifs à Bat Yam
Rechercher

4 nouvelles inculpations pour l’agression d’un Arabe par des juifs à Bat Yam

La police indique que les nouvelles arrestations incluent un mineur ; 6 autres personnes ont déjà été inculpées dans l'agression brutale filmée en mai

Saeed Mousa, un Arabe israélien agressé par des extrémistes juifs, à l'hôpital Ichilov, le 14 mai 2021. (Capture d'écran)
Saeed Mousa, un Arabe israélien agressé par des extrémistes juifs, à l'hôpital Ichilov, le 14 mai 2021. (Capture d'écran)

La police a annoncé mercredi que quatre autres suspects allaient être inculpés pour l’agression brutale d’un Arabe Israélien par une foule dans la ville centrale de Bat Yam en mai, portant à dix le nombre de personnes accusées dans cette attaque à connotation ethnique.

Saeed Mousa a été grièvement blessé lors de l’attaque, qui a été filmée en direct à la télévision et s’est déroulée dans un contexte de graves tensions ethniques entre Juifs et Arabes dans les villes israéliennes, parallèlement au conflit armé entre Israël et les groupes terroristes de Gaza.

Les quatre suspects arrêtés la semaine dernière n’ont pas été identifiés dans un premier temps, mais la police a déclaré que trois d’entre eux ont la trentaine et sont originaires de Bat Yam et de la ville voisine de Holon, et que le quatrième est un mineur originaire d’une ville du centre.

À ce jour, six suspects ont déjà été officiellement inculpés pour l’attentat.

David Bitayer, 35 ans, a été inculpé d’agression aggravée liée au terrorisme. Shai Simhon, 40 ans, a été inculpé de vol à caractère raciste et de coups et blessures volontaires aggravés. Yaakov Cohen, 31 ans, a été inculpé de dégradation intentionnelle d’un véhicule. Netanel Binyamin, 25 ans, a été inculpé de tentative de meurtre. Lahav Ohanina, 18 ans, et un mineur non identifié de 16 ans ont été inculpés pour terrorisme.

Mousa se rendait à la plage de Bat Yam lorsqu’il a été attaqué par un groupe qui s’était rassemblé pour attaquer des Arabes et des commerces arabes dans la ville proche de Tel Aviv, selon un précédent acte d’accusation.

Selon les procureurs, Mousa a tenté de faire marche arrière pour échapper à la foule, mais a heurté une voiture derrière lui. Il a ensuite accéléré en avant, les gens se jetant hors du chemin, avant de percuter une autre voiture.

La foule l’a ensuite traîné hors de la voiture, certains affirmant qu’il avait tenté de renverser des piétons, et l’a violemment battu. Il a été emmené à l’hôpital Ichilov dans un état grave. Son état s’est amélioré depuis.

Les six suspects précédents ont été inculpés par le tribunal de district de Tel Aviv. Les juges ont prolongé la détention des quatre nouveaux suspects jusqu’à jeudi, date à laquelle le tribunal a l’intention de les inculper pour l’agression.

Un homme bat un homme allongé sur le sol à Bat Yam, au milieu des violences interethniques en Israël, le 12 mai 2021. (Capture d’écran de Kan TV)

Après l’incident, qui a été filmé et diffusé en direct à la télévision, Ohanina a déclaré à la station de radio Kan : « Nous sommes sortis dans la rue aujourd’hui pour nous battre avec les Arabes afin de leur montrer qu’ils ne peuvent pas envoyer de missiles ici. Nous ne sommes plus des enfants. On va les baiser. On va les battre. Si nécessaire, nous les tuerons et si nécessaire nous les assassinerons ».

Des centaines d’actes d’accusation ont été déposés contre des Juifs et des Arabes à la suite de journées d’émeutes au cours desquelles des foules de chaque côté ont attaqué des membres de l’ethnie opposée, dans une flambée de violence jamais vue depuis des décennies. Les tensions ont été partiellement alimentées par la guerre contre les terroristes de Gaza et les violentes émeutes pro-palestiniennes à Jérusalem.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...