Rechercher

4 Palestiniens tués dans un accident de voiture près d’Hébron

Deux autres personnes ont été grièvement blessées ; selon un rapport récent, les accidents mortels sont plus fréquents en Cisjordanie qu’en Israël

Illustration : Accident mortel sur la route 60 en Cisjordanie, le 30 janvier 2019. (Crédit : Magen David Adom)
Illustration : Accident mortel sur la route 60 en Cisjordanie, le 30 janvier 2019. (Crédit : Magen David Adom)

Quatre Palestiniens ont été tués et deux autres grièvement blessés dans un accident de voiture en Cisjordanie, samedi soir.

Une collision a eu lieu entre un camion et une voiture sur la route 60 près d’Hébron, selon les service de secours du Magen David Adom.

Les blessés, pris en charge sur les lieux de l’accident par les ambulanciers du Croissant-Rouge et du MDA, ont été transférés dans un hôpital palestinien.

Une enquête a été ouverte.

Un rapport publié le mois dernier par le Centre de recherche et d’information de la Knesset et cité par Ynet révélait que les données sur les accidents de voiture impliquant des conducteurs palestiniens n’étaient pas communiquées par la police palestinienne au Bureau central des statistiques (CBS).

Ceci affecte la classification des routes dangereuses, qui requièrent des réglementations plus contraignantes, et fait obstacle à l’allocation optimale de ressources pour contribuer à la réduction des risques, le cas échéant.

Illustration : Des véhicules palestiniens près de l’implantation israélienne d’Efrat, en Cisjordanie, le 24 novembre 2009. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)

Le rapport montre que les accidents de voiture mortels impliquent plus souvent des conducteurs palestiniens et sont plus fréquents en Cisjordanie. De tous les accidents de la route impliquant des conducteurs israéliens, 5 % sont mortels, contre 14 % avec des conducteurs palestiniens.

Un rapport du contrôleur de l’État, publié en mai, estime que l’une des explications est le manque de contrôle de la part des autorités sur les véhicules palestiniens. En Cisjordanie, l’inspection des véhicules s’effectue à titre privé, sans intervention ni surveillance de la part d’un organisme officiel.

Cela signifie que le contrôle de sécurité des véhicules palestiniens s’effectue uniquement aux check points.

Selon l’organisation pour la sécurité routière Or Yarok, 180 personnes ont été tuées sur les routes israéliennes depuis le début de l’année, contre 178 au cours de la même période en 2021.

L’an dernier, 361 personnes sont mortes sur les routes israéliennes, selon l’Autorité nationale de sécurité routière.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...