5 législateurs juifs ont été élus au Parlement australien
Rechercher

5 législateurs juifs ont été élus au Parlement australien

Un Juif du parti Libéral de Nouvelle-Galles du Sud devrait intégrer le Parlement pour la première fois de son histoire longue de 115 ans

Julian Leeser, premier Libéral juif à être élu en Nouvelle-Galles du Sud ( Crédit : Facebook)
Julian Leeser, premier Libéral juif à être élu en Nouvelle-Galles du Sud ( Crédit : Facebook)

SYDNEY – Cinq candidats juifs en Australie – y compris le premier libéral juif de Nouvelle-Galles du Sud en 115 ans d’existence du Parlement – se sont assurés des sièges dans la prochaine plénière.

Après plusieurs jours, l’Australie attendait toujours les résultats définitifs des élections générales très serrées de samedi.

Trois titulaires juifs – Michael Danby et Mark Dreyfus (Victoria) du Parti travailliste et Josh Frydenberg (Melbourne) du Parti libéral – semblent avoir obtenu des sièges à la Chambre des représentants. Danby, qui effectuera son quatrième mandat, était le procureur général de l’ombre dans le dernier gouvernement, alors que Frydenberg était ministre des Ressources, de l’Energie et du Nord de l’Australie.

Le premier libéral juif de Nouvelle-Galles du Sud est un nouveau venu, Julian Leeser. Il a été élu à la place de l’ancien député libéral Philip Ruddock, le deuxième plus ancien membre du Parlement.

« Je suis très sensible au fait d’être le premier libéral juif à être élu à la Chambre des représentants de la Nouvelle-Galles du Sud », a déclaré Leeser à JTA. « J’ai commencé ma campagne avec une cérémonie de pose de mezouza qui a été suivie par des centaines de personnes et je suis impatient de servir le peuple de Berowra et d’être une voix juive fière au Parlement fédéral. »

Dans la banlieue de Sydney, le pédiatre Dr Michael Freelander du Labor l’a emporté pour sa première expérience en politique fédérale, en battant un député libéral sortant.

L’Australie attend toujours les résultats définitifs pour voir si les libéraux vont conserver le gouvernement.

Le matin suivant les élections de samedi, le parti National/Libéral avait 65 sièges mais le Labor 67. Cinq sièges sont détenus par d’autres partis et 13 demeurent encore incertains. Un parti doit gagner 76 sièges pour former un gouvernement majoritaire.

Le dépouillement des votes, y compris des votes par correspondance, a repris mardi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...