500 personnes évacuées d’un camping inondé dans le sud
Rechercher

500 personnes évacuées d’un camping inondé dans le sud

La police a mis en garde les conducteurs de véhicule, leur recommandant la prudence après la chute de fortes pluies dans la région d'Eilat. Des routes ont même été fermées

Des inondations ont causé la fermeture de l'autoroute 40 qui mène à Eilat, le 13 avril 2017. (Capture d'écran : Dixième chaîne)
Des inondations ont causé la fermeture de l'autoroute 40 qui mène à Eilat, le 13 avril 2017. (Capture d'écran : Dixième chaîne)

Environ 500 campeurs ont été évacués jeudi dans la soirée d’un camping situé dans le sud d’Israël après l’inondation de la zone en raison des pluies violentes.

Des centaines de personnes qui profitaient de leurs vacances de Pessah au camping du parc de Timna, à une trentaine de kilomètres au nord d’Eilat, ont été obligées de quitter les lieux après que le Nahal Nehushtan, situé à proximité est sorti de son lit sous l’effet des fortes pluies.

Dans la matinée, des inondations avaient causé la fermeture temporaire des autoroutes 40 et 90, les principales artères menant à la ville touristique d’Eilat, au bord de la mer rouge, après la chute de 23 millimètres de pluie dans le sud du pays.

D’importantes averses et de la grêle ont aussi touché le reste du pays, en particulier le sud du plateau du Golan et le lac de Tibériade. La police a mis en garde les conducteurs de véhicule, leur recommandant une extrême prudence en raison des conditions météorologiques.

Un camion immobilisé en raison des inondations à proximité d'Eilat, le 13 avril 2017. (service de communication de la police)
Un camion immobilisé en raison des inondations à proximité d’Eilat, le 13 avril 2017. (service de communication de la police)

La pluie a entravé le travail de recherche de la police et des services de secours des trois jeunes adultes portés disparus sur le lac de Tibériade, qui s’étaient trouvés éloignés du rivage sous l’effet des vents violents et amenés dans les eaux profondes.

Les trois hommes ont disparu lors d’incidents distincts lundi. Ils étaient tous trois entrés dans l’eau sur des embarcations gonflables et se sont trouvés en difficulté lorsque des vents violents se sont levés.

Leur disparition est survenue alors que plus de 80 personnes ont dû être secourues par le Kinneret, où elles se sont trouvées piégées par les vents violents qui ont surpris les vacanciers.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...