55 républicains : Jérusalem, capitale d’Israël doit figurer sur le passeport US
Rechercher

55 républicains : Jérusalem, capitale d’Israël doit figurer sur le passeport US

Après la reconnaissance de Jérusalem comme capitale israélienne, les législateurs affirment que le Département d’État doit encore entrer en accord avec les nouvelles politiques

Image d’illustration : un passeport américain (vlana / iStock / Getty Images)
Image d’illustration : un passeport américain (vlana / iStock / Getty Images)

WASHINGTON – Dans une lettre, 55 républicains de la Chambre des représentants des États-Unis ont demandé au président Donald Trump qu’il fasse le nécessaire auprès du Département d’État afin que les citoyens américains nés à Jérusalem soient autorisés à inscrire « Israël » en pays de naissance sur leur passeport.

« Malgré les progrès réalisés dans le transfert de l’ambassade, le Département d’État n’a pas encore pleinement mis en œuvre la politique de l’administration visant à reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël, ceci concernant l’enregistrement de la ville de naissance », notait la lettre envoyée le 17 septembre.

La lettre a été remise aux médias vendredi par le républicain new-yorkais Lee Zeldin, qui l’a initiée avec la Floridienne Ileana Ros-Lehtinen.

Les administrations précédentes ont résisté au projet visant à autoriser les Américains nés à Jérusalem à inscrire Israël comme leur pays d’origine, affirmant qu’il s’agirait d’une reconnaissance de facto de la revendication d’Israël sur la ville.

En 2015, la Cour suprême a confirmé le droit de la branche exécutive de maintenir cette politique, bien que le Congrès ait adopté en 2002 une loi obligeant le Département d’État à autoriser l’inscription d’Israël.

En décembre dernier, Trump a reconnu Jérusalem comme capitale d’Israël.

En mai, il a transféré l’ambassade américaine dans la ville.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...