Israël en guerre - Jour 228

Rechercher

57 Palestiniens parmi les victimes des séismes en Turquie et en Syrie

La Syrie compte de nombreux camps de réfugiés palestiniens ; plusieurs personnes sont encore portées disparues

Des équipes de secours syriennes recherchent des victimes et des survivants coincés sous les décombres d'immeubles effondrés à Alep, le 7 février 2023, à la suite d'un séisme meurtrier qui a frappé la région la veille. (Crédit : LOUAI BESHARA / AFP)
Des équipes de secours syriennes recherchent des victimes et des survivants coincés sous les décombres d'immeubles effondrés à Alep, le 7 février 2023, à la suite d'un séisme meurtrier qui a frappé la région la veille. (Crédit : LOUAI BESHARA / AFP)

Le séisme qui a secoué le sud de la Turquie et la Syrie voisine a frappé une région accueillant des millions de réfugiés.

« Nous ne connaissons pas le nombre exact de réfugiés touchés et il se peut que nous ne le sachions pas avant quelques jours, mais nous craignons que le nombre soit important étant donné que l’épicentre du séisme était proche de zones à forte concentration de réfugiés », a averti l’agence de l’ONU pour les réfugiés (HCR) mardi.

Certaines de ces régions sont difficiles à atteindre, ce qui complique l’évaluation de l’ampleur réelle des dégâts et du nombre de victimes.

La Turquie accueille plus de 3,5 millions de réfugiés syriens ayant fui la guerre dans leur pays. Près de la moitié sont des enfants.

Des réfugiés syriens faisant la queue pour obtenir de la nourriture à Edirne près de la frontière entre la Turquie et la Grèce, le 17 septembre 2015. Illustration. (Crédit : Bulent Kilic/AFP)

Dans les dix provinces turques touchées, plus de 1,7 million des 15 millions d’habitants sont des réfugiés syriens.

Selon Philippe Leclerc, représentant du HCR en Turquie, dans la province de Kilis, une personne sur deux est un réfugié syrien. A Gaziantep, Sanliurfa et Hatay, ce chiffre est de un sur quatre ou cinq.

« Ces dix régions accueillent la plus grande population de réfugiés au monde », a-t-il indiqué aux journalistes, en visioconférence.

En Syrie, plus de 6,8 millions de personnes étaient déplacées à l’intérieur du pays avant le séisme. Et près de 60 000 réfugiés palestiniens se trouvaient dans la région du nord de la Syrie touchée par le séisme.

Le ministère des Affaires étrangères de l’Autorité palestinienne a déclaré que, jusqu’à présent, 57 Palestiniens sont morts dans les tremblements de terre en Turquie et en Syrie.

Deux hommes transportant un corps d’un bâtiment détruit à Adana, dans le sud de la Turquie, le 7 février 2023. (Crédit : AP Photo/Hussein Malla)

Des responsables du ministère ont déclaré à l’agence de presse officielle WAFA que 14 Palestiniens ont trouvé la mort en Turquie et 43 autres en Syrie, où se trouvent d’importants camps de réfugiés palestiniens.

Le ministère indique que plusieurs personnes sont toujours portées disparues sous deux bâtiments effondrés dans le camp d’Al-Raml en Syrie.

La Syrie compte 12 camps de réfugiés palestiniens, hébergeant environ 438.000 personnes. Trois d’entre eux se trouvent dans le nord du pays, touché par le séisme: le camp de Lattaquié et ceux de Neirab et Ein El Tal (également appelé Handarat) à l’extérieur d’Alep.

« Nous considérons que 57 000 réfugiés palestiniens ont été touchés parce qu’ils vivent dans les camps au nord », a déclaré une porte-parole de l’agence des Nations unies pour les réfugiés palestiniens (Unrwa), Tamara Alrifai, en visioconférence.

L’Unrwa a lancé un appel de 2,7 millions de dollars pour répondre aux besoins des réfugiés.

Des sauveteurs cherchent des survivants dans les décombres à Sanliurfa, le 6 février 2023, après qu’un séisme de magnitude 7,8 ait frappé le sud-est du pays. (Crédit : AFP)

Mme Alrifai a déclaré que l’agence avait confirmé les informations faisant état de la mort de six réfugiés palestiniens : une famille (mère, père, fils et fille) dans le camp de Lattaquié et deux écolières à Neirab, mais a dit s’attendre à ce que le bilan évolue à la hausse.

« Ce tremblement de terre rajoute une couche incroyable de misère », a déclaré le patron de l’Unrwa, Philippe Lazzarini, sur Twitter.

Quel est l’impact ?

Ce séisme est un « véritable coup de massue » pour la population de Turquie et les personnes déplacées dans la région, notamment les Syriens, a estimé le HCR, qualifiant la situation de « tragique ».

La plupart des réfugiés syriens en Turquie vivent parmi la population locale « dans les mêmes bâtiments qui se sont effondrés ».

Seuls 47 000 vivent dans sept camps d’hébergement temporaire dans les dix provinces touchées par le séisme. « Ces camps pourraient être utilisés comme lieu de transfert des victimes du tremblement de terre », a estimé M. Leclerc.

Des secouristes et des bénévoles mènent des opérations de recherche et de sauvetage dans les décombres d’un bâtiment effondré, à Diyarbakir, le 6 février 2023, après le tremblement de terre de magnitude 7,8 qui a frappé le sud-est du pays. (Crédit : ILYAS AKENGIN / AFP)

Financement

L’évaluation des besoins, entravée par les conditions hivernales et les conséquences du séisme, n’en est qu’à ses débuts.

En début d’année, le HCR a lancé des appels pour ses programmes d’aide aux réfugiés en Turquie et Syrie.

L’appel pour la Turquie s’élève à 348 millions de dollars et est actuellement financé qu’à hauteur de 11 %, et celui pour la Syrie, de 465 millions de dollars, n’est financé qu’à 7 %.

Stocks d’aide

Le HCR a commencé à distribuer 30 000 kits de premiers secours, à Alep, Homs et Tartous, contenant des matelas, des couvertures, des ustensiles de cuisine, des bâches en plastique, des jerrycans et des matelas de couchage.

Des vêtements d’hiver seront également distribués.

Le HCR dispose également de 20 000 tentes en stock à Damas, et d’au moins 19 halls de tentes qui peuvent servir d’espace d’accueil ou d’abris collectifs.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.