8 Juifs du Panama deviennent espagnols grâce à la loi du retour
Rechercher

8 Juifs du Panama deviennent espagnols grâce à la loi du retour

Les Juifs séfarades, descendants des expulsés de 1492, ont prêté allégeance au roi dans “un acte de réparation historique”

Le roi Felipe VI d'Espagne pendant une cérémonie d'hommage aux juifs séfarades, expulsés d'Espagne en 1492 par les rois catholiques, au palais royal de Madrid, le 30 novembre 2015. (Crédit : Pierre-Philippe Marcou/AFP)
Le roi Felipe VI d'Espagne pendant une cérémonie d'hommage aux juifs séfarades, expulsés d'Espagne en 1492 par les rois catholiques, au palais royal de Madrid, le 30 novembre 2015. (Crédit : Pierre-Philippe Marcou/AFP)

RIO DE JANEIRO – Huit Juifs séfarades du Panama ont reçu vendredi la nationalité espagnole pendant une cérémonie organisée à l’ambassade d’Espagne à Panama.

Pendant la cérémonie, le groupe a prêté allégeance à la constitution espagnole et au roi, a indiqué le site d’information Telemetro.

L’Espagne a adopté il y a deux ans une loi qui permet de conférer la nationalité à ceux qui peuvent prouver qu’ils descendent des Juifs expulsés du pays en 1492.

La cérémonie « est un acte de réparation historique » auprès des Juifs séfarades qui ont souffert de « l’intolérance qui n’était alors pas présente qu’en Espagne », a déclaré Ramon Santos, ambassadeur d’Espagne au Panama.

« Séfarade est le mot hébreu qui désigne l’Espagne, et les séfarades sont ces Juifs expulsés d’Espagne il y a 500 ans, qui ont formé des communautés en Afrique du Nord, au Moyen Orient, en Turquie, au Portugal, et dont beaucoup se sont installés dans toute l’Amérique », a rappelé le diplomate.

L’année dernière, 23 Juifs du Panama étaient devenus citoyens espagnols, dont des immigrés du Venezuela qui avaient fui la crise économique de leur pays.

Près de 5 000 Juifs séfarades sont devenus des citoyens espagnols ou portugais en 2016, après l’adoption de lois de naturalisation des descendants des Juifs séfarades.

Selon le Congrès juif mondial, quelque 15 000 Juifs vivent au Panama, principalement dans sa capitale, Panama Ville, dont plus de 1 000 Israéliens. Quelque 85 % des Juifs vivant au Panama sont séfarades, contrairement aux autres pays d’Amérique latine où la communauté est principalement ashkénaze.

Le Panama est le seul pays, à part Israël, qui a eu deux présidents juifs, Max Delvalle Levy-Maduro en 1967, et son neveu Eric Artura Delvalle, entre 1985 et 1989.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...