Israël en guerre - Jour 202

Rechercher

8 Palestiniens arrêtés pour le harcèlement d’un Haredi atteint de troubles mentaux

Dans une vidéo publiée sur TikTok, de jeunes adultes insultent et se moquent d'un ultra-orthodoxe à l'hôpital Hadassah Ein Kerem de Jérusalem

Capture d'écran d'une vidéo diffusée sur TikTok dans laquelle un homme ultra-orthodoxe handicapé mental est. harcelé par des adolescents palestiniens à Jérusalem, le 7 juillet 2023. (Crédit : Porte-parole de la police israélienne)
Capture d'écran d'une vidéo diffusée sur TikTok dans laquelle un homme ultra-orthodoxe handicapé mental est. harcelé par des adolescents palestiniens à Jérusalem, le 7 juillet 2023. (Crédit : Porte-parole de la police israélienne)

Ce vendredi, la police a interpelé huit jeunes hommes arabes originaires de Jérusalem-Est pour le harcèlement d’un ultra-orthodoxe atteint de troubles mentaux, dans les locaux de l’hôpital Hadassah Ein Kerem. Les individus ont diffusé les images en direct sur TikTok.

À certains moments de cette longue vidéo, on entend les hommes insulter et se moquer de l’homme, allongé à leurs pieds, lui disant d’abjurer le drapeau israélien ou de manger de la nourriture tombée au sol, « comme un chien ». Ils lui ont par ailleurs ordonné de répéter des insultes et d’exprimer sa solidarité avec Jénine, en Cisjordanie.

Selon la police, l’homme s’était rendu à l’hôpital pour des soins lorsque l’incident s’est produit, tôt vendredi matin.

Les médias ont indiqué que le groupe de jeunes avait diffusé les faits en direct sur TikTok pendant près d’une heure.

Selon la police, les suspects, âgés de 18 à 24 ans, sont originaires du quartier Sur Baher à Jérusalem. Ils s’étaient semble-t-il rendus à l’hôpital pour rendre visite à un ami blessé lors d’émeutes à Jérusalem-Est, quelques jours plus tôt.

La police avait déjà ouvert des enquêtes sur des actes de violence et d’incitation suite à leur publication sur cette même plate-forme. Dans une vidéo qui avait abondamment circulé, on voyait un Palestinien en train de verser du café brûlant sur un orthodoxe. Le procès qui a suivi a valu à l’auteur des faits une peine de deux ans de prison.

En décembre dernier, la police avait arrêté deux adolescents palestiniens qui s’étaient filmés en train de menacer un homme haredi dans la Vieille Ville de Jérusalem, lui ordonner de se mettre à genoux et leur baiser les pieds. Là encore, les adolescents avaient diffusé leur vidéo sur TikTok.

En mai dernier enfin, les procureurs ont mis en accusation un résident palestinien de Jérusalem-Est âgé de 17 ans, filmé en train de gifler violemment deux passagers ultra-orthodoxes d’un tramway de la ville.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.