Israël en guerre - Jour 256

Rechercher

9 soldats israéliens blessés, dont 2 graves, dans l’explosion de munitions sur une base

L'armée n'a pas fourni plus de détails sur la nature des explosifs impliqués dans cet incident survenu dans le Néguev

Illustration : Des soldats israéliens dans le village de Kfar Qaddum, près de Naplouse, en Cisjordanie, le 7 octobre 2022. (Crédit : Nasser Ishtayeh/Flash90/Dossier)
Illustration : Des soldats israéliens dans le village de Kfar Qaddum, près de Naplouse, en Cisjordanie, le 7 octobre 2022. (Crédit : Nasser Ishtayeh/Flash90/Dossier)

Neuf soldats israéliens ont été blessés mardi, dont deux grièvement, dans l’explosion de munitions sur une base militaire du sud du pays, a annoncé mercredi l’armée israélienne, qui a diligenté une enquête sur cette affaire.

« Il y a eu une explosion de munitions dans une base militaire du sud du pays. L’incident fait l’objet d’une enquête », a indiqué l’armée israélienne dans un bref message en hébreu, faisant état de neuf blessés dont deux « grièvement ».

« Les soldats ont été évacués pour recevoir des soins médicaux dans un hôpital », a ajouté l’armée. Selon la presse israélienne, l’explosion a eu lieu sur une base située dans le désert du Néguev, vaste région qui fait en partie face à la bande de Gaza.

Interrogée par l’AFP, l’armée israélienne n’a pas fourni plus de détails sur la nature des explosifs impliqués dans cet incident.

Cet incident intervient alors que l’armée israélienne mène une vaste opération militaire dans la bande de Gaza visant à y détruire le groupe terroriste islamiste palestinien du Hamas après son attaque sans précédent du 7 octobre contre Israël. A cette date, le Hamas a envoyé 3 000 terroristes armés en Israël, le 7 octobre, pour mener une attaque brutale au cours de laquelle ils ont tué près de 1 200 personnes. Les terroristes ont également pris en otage 251 personnes, pour la plupart des civils, et les ont emmenées à Gaza.

Le ministère de la santé de Gaza, contrôlé par le Hamas, affirme que plus de 36 000 personnes ont été tuées ou sont présumées mortes dans les combats jusqu’à présent, bien que seuls quelque 24 000 décès aient été identifiés dans les hôpitaux. Les chiffres publiés par le groupe terroriste sont invérifiables, et ils incluraient ses propres terroristes et hommes armés, tués en Israël et à Gaza, et les civils tués par les centaines de roquettes tirées par les groupes terroristes qui retombent à l’intérieur de la bande de Gaza. L’armée israélienne affirme avoir tué plus de 13 000 membres du groupe terroriste à Gaza, en plus d’un millier de terroristes à l’intérieur d’Israël le 7 octobre et dans les jours qui ont suivi l’assaut.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.