Israël en guerre - Jour 253

Rechercher

A la demande des Haredim, l’étude de la Torah intégrera « les valeurs sionistes »

Les partis ultra-orthodoxes s'étaient opposés au texte initial, craignant que leur communauté ne tire aucun bénéfice si priorité était donnée à ceux qui font leur service militaire

Des hommes haredim rassemblés dans une yeshiva de Jérusalem, le 11 mars 2009. (Crédit : AP Photo/Kevin Frayer)
Des hommes haredim rassemblés dans une yeshiva de Jérusalem, le 11 mars 2009. (Crédit : AP Photo/Kevin Frayer)

Une résolution controversée avancée par la coalition de la ligne dure du Premier ministre Benjamin Netanyahu, qui ancrerait « les valeurs du sionisme » dans les politiques du gouvernement pourrait bien être amendée pour promouvoir également l’étude de la Torah, une initiative visant à apaiser les partis haredim.

La résolution du gouvernement qui, à l’origine, devait faire l’objet d’un vote pendant la rencontre du cabinet de dimanche, a suscité les inquiétudes de certains observateurs qui craignent qu’elle ne soit utilisée pour promouvoir un traitement préférentiel à l’égard de la population juive en ce qui concerne la planification et la construction des logements dans différentes parties du pays. Le bureau de la procureure-générale a fait savoir qu’il s’opposerait au texte.

La focalisation de la résolution sur l’idée d’un traitement préférentiel accordé aux citoyens qui font leur service militaire ou qui font un service national – ou qui s’adonnent à l’étude de la Torah, comme cela pourrait potentiellement être le cas – est largement considérée comme un moyen visant à accorder des prestations sociales spécifiquement aux Juifs. La vaste majorité des citoyens arabes ne font pas le service militaire, ni de service national.

Selon un reportage qui a été diffusé lundi par la Douzième chaîne, la résolution incluant l’amendement portant sur l’étude de la Torah en tant que « valeur sioniste » pourrait être votée par téléphone dès mercredi.

La chaîne a indiqué que le secrétaire de cabinet Yossi Fuchs œuvrait à insérer l’amendement dans la résolution.

Le vote visant à ancrer « les valeurs du sionisme » dans les politiques gouvernementales – en particulier dans l’allocation des terres, dans la planification des constructions, avec des avantages octroyés aux Israéliens faisant leur service militaire – avait été reporté dimanche en raison de l’opposition des partis ultra-orthodoxes, dont les électeurs évitent le service militaire ou le service national pour se consacrer à l’étude des textes juifs.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu dirige la réunion du cabinet hebdomadaire à Jérusalem, le 28 mai 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Selon la Douzième chaîne, des sources judiciaires qui ont conservé l’anonymat ont estimé que dans tous les cas, la résolution serait rejetée par la Haute-cour.

« Il n’y a aucune chance que la Haute-cour ne rejette pas cette proposition, et c’est certain si l’étude de la Torah est comprise dans le texte », a dit une source, qui a ajouté que l’équilibre délicat entre les valeurs israéliennes sous-jacentes du judaïsme et de la démocratie se trouveraient bouleversées.

Pendant la réunion du cabinet de dimanche, Netanyahu a critiqué l’Autorité des terres israéliennes qui, a-t-il accusé, crée des problèmes économiques et des obstacles en ce qui concerne la construction et l’expansion des nouvelles villes. Il a accusé l’agence de « créer de la discrimination », selon la Douzième chaîne.

Il a aussi protesté contre une suggestion qui aurait été faite par la procureure-générale Gali Baharav-Miara, qui aurait demandé de nouvelles délibérations sur cette mesure, disant que « je ne veux pas donner d’instruction en vue d’un débat, je veux déterminer la politique ».

La procureure générale Gali Baharav-Miara participant à une conférence de la section israélienne de l’Association of Corporate Counsel (ACC), à Tel Aviv, le 5 juillet 2022. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90) 

Le ministre de la Sécurité nationale d’extrême-droite, Itamar Ben Gvir, s’en est pris à Baharav-Miara qui avait envoyé un adjoint et qui n’avait pas soumis un avis juridique écrit sur la question, estimant que son opposition à la mesure était la démonstration de son opposition au sionisme.

« Nous sommes en train de perdre le Neguev et la Galilée. Cette résolution nous permettra de donner la priorité aux valeurs pour judaïser la Galilée avec des implantations, les soldats de l’armée et les forces de sécurité », a dit Ben Gvir, des propos rapportés par Ynet.

La résolution, qui a été avancée par Yitzhak Wasserlauf, ministre du Neguev, de la Galilée et de la résilience nationale appartenant au parti d’extrême-droite Otzma Yehudit, base les valeurs sionistes dont il fait la promotion sur celles qui étaient exprimées dans la Loi fondamentale : État-nation du peuple juif – une législation qui avait entraîné une vive controverse et qui avait suscité l’indignation des minorités du pays lorsqu’elle avait été adoptée en 2015.

Les critiques estiment que le texte contrevient aux fondements du système juridique israélien ainsi qu’à la Déclaration d’indépendance, et qu’il renforce encore plus les inégalités entre les citoyens.

Les membres du parti Otzma Yehudit, avec le leader et ministre de la Sécurité nationale Itamar Ben Gvir et le ministre du Développement du Néguev et de la Galilée Yitzhak Wasserlauf dans l’avant-poste illégal d’Evyatar, en Cisjordanie, le 27 février 2023. (Crédit : Otzma Yehudit)

Wasserlauf et le parti d’extrême-droite Otzma Yehudit veulent « judaïser » le Neguev et la Galilée au vu de l’importante population arabe qui vit dans ces régions, et la résolution sur les « valeurs sionistes » entre manifestement dans le cadre des efforts livrés par la faction pour atteindre cet objectif.

Le texte de la résolution qui a été proposée par Wasserlauf établit spécifiquement qu’elle sera applicable aux agences gouvernementales impliquées dans l’allocation des terrains et dans la planification des constructions – notamment à l’Autorité des terres israéliennes et au Conseil national de planification et de construction.

Le texte d’explication accompagnant la résolution établit « qu’occasionnellement », les considérations prises en compte par le gouvernement et ses branches variées « ignorent les valeurs sionistes » et, en particulier, les valeurs qui affirment le droit à l’auto-détermination du peuple juif « sur la Terre d’Israël », notamment « dans les domaines des implantations, de la sécurité, de la culture et de l’immigration ».

L’utilisation de l’expression « la Terre d’Israël » au lieu de « l’État d’Israël » et le soutien marqué d’Otzma Yehudit au mouvement pro-implantation de la Cisjordanie pourraient également indiquer que la résolution est conçue en partie pour surmonter les problèmes juridiques rencontrés par de nombreuses implantations israéliennes de Cisjordanie.

Dans le budget de l’État qui a été récemment approuvé, Wasserlauf a obtenu 450 millions de shekels que son ministère alloue à des fonds de développement pour les autorités municipales locales dans le Néguev, la Galilée et les avant-postes illégaux appelés par euphémisme « jeunes implantations », dont le ministère du Néguev, de la Galilée et de la Résilience nationale est également responsable.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.