Rechercher

À la veille de Yom HaShoah, 165 000 survivants de la Shoah vivent en Israël

L'âge moyen des survivants est de 85 ans, selon la Foundation for the Welfare of Holocaust Victims ; environ 7 500 survivants vivent seuls et dans de mauvaises conditions

Des parents et amis de survivants de la Shoah déposent des fleurs sur les noms des camps de concentration vus sur le sol de la salle du souvenir du musée de la Shoah de Yad Vashem, lors du Yom HaShoah du 8 avril 2021. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)
Des parents et amis de survivants de la Shoah déposent des fleurs sur les noms des camps de concentration vus sur le sol de la salle du souvenir du musée de la Shoah de Yad Vashem, lors du Yom HaShoah du 8 avril 2021. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)

Le Bureau central des statistiques (CBS) a déclaré lundi, à la veille de Yom HaShoah, qui commence mercredi soir, qu’il y aurait environ 165 000 personnes vivant en Israël qui sont reconnues par l’Etat comme des survivants de la Shoah.

L’âge moyen des survivants est de 85 ans, selon Ety Farhi, PDG de la Foundation for the Welfare of Holocaust Victims, cité par le site d’information Ynet.

Selon les données officielles, quelque 7 500 survivants vivraient seuls et dans de mauvaises conditions, mais les chiffres pourraient être plus élevés.

Anat Shuster, responsable des services sociaux de la fondation, a déclaré à Ynet que « 10 % des survivants disent ne pas avoir de famille et être seuls ».

Le communiqué de presse du CBS précise que selon son dernier décompte, effectué vers la fin de l’année 2020, il y avait 15,2 millions de Juifs dans le monde, dont 6,9 millions vivent en Israël.

Parmi les Juifs israéliens, qui représentent 45 % de la population juive mondiale, le CBS a indiqué que 5,4 millions étaient nés dans le pays, tandis que 1,5 million étaient nés à l’étranger.

Plusieurs dizaines d’Israéliens âgés et pauvres, dont beaucoup sont des survivants de la Shoah, se rassemblent pour la distribution d’une aide alimentaire et de produits contre le froid par l’organisation caritative Chasdei Naomi à Jérusalem, le 26 janvier 2022 (Crédit : Maya Alleruzzo /AP).

Le rapport note que les chiffres enregistrés sont similaires à ceux enregistrés en 1939, avant la Seconde Guerre mondiale, lorsque la population juive mondiale s’élevait à 16,6 millions de personnes. À l’époque, environ 449 000 (3 %) vivaient en Israël, indique le rapport.

Dix ans plus tard, en 1948, juste avant la création de l’État juif, la population juive mondiale était de 11,5 millions, dont 650 000 (6 %) en Israël.

Le pays qui compte la population juive la plus importante est les États-Unis, où vivent, selon le CBS, 6 millions de Juifs. Vient ensuite la France avec 445 000 Juifs, le Canada avec 393 000 Juifs, le Royaume-Uni avec 292 000 Juifs, l’Argentine avec 175 000 Juifs, la Russie avec 150 000Juifs et enfin l’Allemagne et de l’Australie, toutes deux avec 118 000 Juifs.

Deux femmes marchent avec des enfants pendant la fête juive de Souccot dans le quartier de Borough Park, dans l’arrondissement de Brooklyn à New York, le 4 octobre 2020. (Crédit : Kathy Willens /AP)

La population totale d’Israël selon le CBS s’élève à environ 9,3 millions d’habitants, avec un taux de croissance annuel d’environ 1,7%.

La population juive représente 74 % de la population, tandis que les 1,956 million d’Arabes en Israël représentent 21 % de la population. Les 456 000 personnes définies comme « autres » constituent les 5% restants.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...