À quelques semaines de l’Expo 2020 Dubaï, Israël n’apparaît pas sur le site Web
Rechercher

À quelques semaines de l’Expo 2020 Dubaï, Israël n’apparaît pas sur le site Web

Les diplomates israéliens présentent le pavillon comme une ouverture vers le monde arabe ; les organisateurs insinuent que l'État juif n'a pas soumis les documents nécessaires

Lazar Berman est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Liste des pays de l'Expo 2020 Dubaï sur le site Web, dont Israël est visiblement absent. (Capture d'écran)
Liste des pays de l'Expo 2020 Dubaï sur le site Web, dont Israël est visiblement absent. (Capture d'écran)

Six semaines avant le début de l’Expo 2020 Dubaï, le pavillon d’Israël n’apparaît toujours pas sur le site officiel de l’événement.

À première vue, ce n’est pas particulièrement frappant. Les organisateurs ont déclaré que, sur les 191 pays participants, seuls 95 figuraient sur la liste des pavillons ce jeudi.

Mais Israël, qui a signé un accord de normalisation très prometteur avec les Émirats arabes unis en septembre 2020, a investi des efforts considérables pour promouvoir son pavillon à l’exposition universelle, et considère sa participation comme un élément clé de son rayonnement dans le monde arabe.

« La présence du pavillon israélien à l’Expo Dubaï est une formidable opportunité pour nous tous. Pour la première fois, nous serons connectés avec des millions de visiteurs du Moyen-Orient et d’ailleurs », a déclaré le commissaire général du Pavillon d’Israël Elazar Cohen en 2019.

Lorsque le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid a visité les Émirats arabes unis en juin, il s’est rendu sur le site de l’exposition pour rencontrer le ministre en charge de l’événement et pour se faire prendre en photo devant le pavillon israélien.

Malgré tout ce battage médiatique, Israël n’est toujours pas répertorié sur le site Web parmi les pays participants.

Le personnel de l’exposition a laissé entendre qu’il n’avait pas encore reçu toutes les informations nécessaires sur le pavillon israélien.

Présentation virtuelle du pavillon israélien à la prochaine Expo 2020 à Dubaï. (Capture d’écran)

« L’Expo 2020 Dubaï accueillera 191 pays et publie des informations sur le pavillon de chaque pays, sur demande du pays et à la réception des informations pertinentes sur son pavillon », a déclaré le service médias de l’événement au Times of Israel.

Le ministère des Affaires étrangères a annoncé qu’il travaillait avec les organisateurs de l’Expo pour la publication des informations sur le pavillon de l’État juif.

« Israël est reconnaissant pour l’invitation à participer à l’Expo 2020 de Dubaï, [qui est intervenue] 18 mois avant les accords d’Abraham », a déclaré le ministère au Times of Israel dans un communiqué.

Le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid (à droite) et le directeur général du ministère des Affaires étrangères Alon Ushpiz (au centre), écoutent Elazar Cohen, commissaire du pavillon d’Israël à la Dubaï Expo 2020, le 30 juin 2021. (Crédit : Shlomi Amsalem / GPO)

« Dans le cadre de nos efforts approfondis de relations publiques, le pavillon apparaît dans tous les médias des Émirats arabes unis et du Golfe. Nous sommes en contact avec les organisateurs pour rassembler le matériel nécessaire pour placer le pavillon d’Israël dans l’exposition virtuelle », a-t-il déclaré.

Des médias basés aux Émirats arabes unis, dont The National et Gulf News, ont publié les projets du pavillon d’Israël.

Israël a annoncé sa participation à l’exposition en avril 2019, avant que Jérusalem n’établisse des liens officiels avec Abou Dhabi. En septembre de la même année, le ministère des Affaires étrangères a publié une vidéo donnant aux téléspectateurs une idée de l’apparence du pavillon.

A sneak peek of the planned Israeli pavilion at Expo 2020 in Dubai

Next year, Israel will be taking part in Expo 2020 Dubai????????.The Israeli pavilion will showcase our vision of innovation & global cooperation for a better future.????Take a stroll along the path of innovation to see what ???????? is planning for Expo 2020 in Dubai:

Posted by Israel Ministry of Foreign Affairs on Monday, September 16, 2019

La première partie des accords d’Abraham, les accords de coopération historiques entre Israël et plusieurs de ses voisins arabes, négociés en grande partie par les États-Unis, a fêté son premier anniversaire vendredi.

Les Émirats arabes unis ont signé un traité pour inaugurer la normalisation de leurs relations avec Israël le 13 août 2020, initiant la collaboration dans les domaines du tourisme, du commerce, du partage de technologies, et bien d’autres. Le Bahreïn leur a emboîté le pas peu après, suivi du Soudan et du Maroc.

De gauche à droite : Benjamin Netanyahu, alors Premier ministre, Donald Trump, alors président des États-Unis, et Abdullah bin Zayed Al-Nahyan, le ministre des Affaires étrangères des Émirats arabes unis, à la signature des accords d’Abraham à la Maison Blanche, le 15 septembre 2020. (Crédit : Saul Loeb / AFP)

L’esprit et la culture d’Israël

Le salon Expo 2020 Dubaï réunira près de 200 pays pour attirer l’attention de 25 millions de visiteurs prévus sur une période de près de six mois.

L’exposition universelle, une étape importante pour Dubaï qui a déboursé 8,2 milliards de dollars pour ce site époustouflant dans l’espoir de stimuler son soft-power et de relancer son économie, ouvrira ses portes en octobre 2021. L’ouverture initiale, prévue pour octobre 2020, a été reportée en raison de la pandémie de coronavirus.

L’exposition est « une rencontre unique entre les cultures et les langues, et des gens qui ne se rencontrent pas régulièrement », a déclaré David Knafo, l’architecte basé à Tel Aviv à l’origine de la conception du pavillon israélien.

Conçu pour refléter le sentiment d’appartenance d’Israël à la région ainsi que l’ouverture que l’État juif cherche à transmettre à ses voisins arabes, « le pavillon est… un espace ouvert – un salon pour accueillir les visiteurs de l’exposition », a déclaré Knafo.

Des vidéos conceptuelles du pavillon révèlent des escaliers menant à la représentation d’une dune de sable.

David Knafo, l’architecte israélien qui a conçu le pavillon d’Israël pour l’Expo 2020 Dubaï, lors d’une interview avec l’AFP dans son bureau de Tel Aviv, le 28 novembre 2019. (Crédit : JACK GUEZ / AFP)

Décrit comme un « pavillon sans murs ni frontières », les escaliers sont voûtés par de grands écrans LED montrant des images de différents aspects de la société israélienne.

L’objectif, selon Knafo, est de symboliser la transformation par Israël de ses déserts à travers la culture et la technologie, faisant allusion à la possibilité que d’autres terres désertiques puissent en faire autant.

Un auditorium placé sous le pavillon offrira aux visiteurs une expérience multimédia interactive, a déclaré Yuval Rotem, le directeur général du ministère des Affaires étrangères.

Il vise à présenter « l’esprit et la culture israéliens » à travers les innovations et les développements dans des domaines tels que l’eau, la médecine et les technologies de l’information, a-t-il déclaré.

L’AFP a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...