Israël en guerre - Jour 200

Rechercher

À VOIR : Cérémonie de Yom HaShoah au mémorial de Yad Vashem

Le président Isaac Herzog et le Premier ministre ont pris la parole

Après des mois d’agitation interne et de divisions sans précédent au sujet du projet de réforme du système judiciaire du gouvernement, Israël s’apprête à tenter de s’unir autour de la mémoire de la Shoah, à l’occasion de la journée nationale de commémoration.

La cérémonie principale se déroule au Mémorial Yad Vashem, à Jérusalem, où le président Isaac Herzog et le Premier ministre Benjamin Netanyahu ont pris la parole.

La cérémonie est retransmise en direct avec des sous-titres en français ici.

Une délégation de l’hôpital Rambam de Haïfa se trouve en Pologne et participera mardi à la Marche des Vivants. C’est la première fois que l’hôpital envoie un groupe à l’événement international annuel organisé à Auschwitz pour marquer la journée nationale israélienne de commémoration de la Shoah.

La délégation de 48 personnes comprend des médecins juifs, musulmans et chrétiens, des infirmières, des administrateurs et du personnel d’entretien.

Depuis son arrivée en Pologne dimanche, le groupe a également visité d’autres sites liés à la Shoah, notamment les camps de Treblinka et de Majdanek (Lublin).

La délégation est dirigée par le professeur Michael Halbertal, directeur de Rambam, qui a souligné que « cette visite a été éprouvante sur le plan émotionnel pour tous les participants. Les images et les sentiments qu’elles évoquent sont difficiles, mais aussi émouvants ».

« Nous, représentants de toutes les religions et de tous les services de l’hôpital, avons une vue d’ensemble de l’Israël contemporain, de la primauté du caractère sacré de la vie, d’un destin commun et de la nécessité d’une responsabilité mutuelle », a-t-il ajouté.

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken a lui affirmé lundi que « nous nous souvenons et honorons les six millions de Juifs et les millions d’autres personnes que les nazis ont assassinées, y compris les Roms, les personnes LGBTQI+, les Slaves et les personnes handicapées ».

« Nous trouvons dans leur mémoire la force de nous opposer à toutes les formes d’antisémitisme, de haine et de sectarisme, et d’insister pour que la Shoah soit commémorée et enseignée avec exactitude », a-t-il ajouté.

« L’une des leçons les plus importantes que nous pouvons tirer de la Shoah est que l’assassinat en masse de six millions de Juifs n’a pas été un acte soudain ni singulier, mais plutôt l’aboutissement d’innombrables étapes progressives destinées à vilipender et à déshumaniser des personnes. C’est pourquoi nous devons nous en souvenir aujourd’hui et pour à jamais. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.