Abbas à Paris, rencontre avec Hollande mardi
Rechercher

Abbas à Paris, rencontre avec Hollande mardi

La maire de Paris avait accueilli le président de l'AP lundi lors d'une cérémonie ; Jack Lang soutient la création d'un État palestinien

Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas (à gauche) pose à côté de la maire de Paris, Anne Hidalgo, après avoir reçu la médaille de Paris au cours d'une célébration de la Journée internationale de la paix le 21 septembre 2015 à l'hôtel de ville de Paris (Crédit : AFP PHOTO / DOMINIQUE FAGET)
Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas (à gauche) pose à côté de la maire de Paris, Anne Hidalgo, après avoir reçu la médaille de Paris au cours d'une célébration de la Journée internationale de la paix le 21 septembre 2015 à l'hôtel de ville de Paris (Crédit : AFP PHOTO / DOMINIQUE FAGET)

Le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, était lundi à Paris où il doit rencontrer mardi le chef de l’Etat français, François Hollande, avant de se rendre le lendemain à Moscou pour rencontrer son homologue russe, Vladimir Poutine.

Accueilli lundi par la maire de Paris, Anne Hidalgo, Abbas a salué « les relations d’amitié très fortes qui nous lient à la France, nous en sommes fiers et nous souhaitons qu’elles progressent afin de servir l’intérêt des deux Etats. »

« Paris est votre alliée », « Paris soutient la création d’un Etat palestinien vivant en paix et en sérénité auprès d’Israël », a déclaré Hidalgo, qui a remis au président de l’Autorité palestinienne la médaille Grand Vermeil, plus haute distinction de la capitale française.

« Parce que vous êtes un homme de paix, je suis heureuse de vous remettre cette médaille de la Ville de Paris » a déclaré la maire lors de la cérémonie en l’honneur d’Abbas, qui avait participé le 11 janvier dans la capitale française à la marche contre le terrorisme.

Le président de l’Autorité palestinienne s’était entretenu plus tôt dans la journée avec le président de l’Institut du monde arabe, Jack Lang, qui lui a fait part « de son plein soutien à la création d’un Etat palestinien souverain. »

Fin 2014, le Conseil de Paris avait adopté un voeu demandant que « la France reconnaisse l’Etat de Palestine » avant que le Parlement ne vote une résolution invitant également le gouvernement à reconnaître l’Etat palestinien.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...