Rechercher

Abbas prévient Blinken que les actions israéliennes auront de « graves conséquences »

Dans un entretien non confirmé par les autorités américaines, Mahmoud Abbas aurait convenu avec Blinken qu'Israël devait cesser toute opération dans la zone A de Cisjordanie

Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas s'exprime lors de sa rencontre avec le secrétaire d'État américain Antony Blinken, le 27 mars 2022, dans la ville cisjordanienne de Ramallah. (Crédit : AP Photo/Jacquelyn Martin, POOL)
Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas s'exprime lors de sa rencontre avec le secrétaire d'État américain Antony Blinken, le 27 mars 2022, dans la ville cisjordanienne de Ramallah. (Crédit : AP Photo/Jacquelyn Martin, POOL)

Le chef de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a déclaré au Secrétaire d’État américain, Antony Blinken, que les incursions israéliennes dans les villes palestiniennes auraient des « conséquences désastreuses et intolérables », a déclaré mercredi le porte-parole officiel de l’AP.

Abbas s’est plaint à Blinken, qui l’avait contacté pour évoquer la montée des tensions, dénonçant les Israéliens qui « prennent d’assaut » le mont du Temple et appelant au retour du système en vertu duquel la Jordanie aurait le pouvoir de bannir du lieu saint les non-musulmans dans leur ensemble.

Selon l’agence WAFA, Blinken a convenu avec Abbas qu’Israël devrait cesser de mener des opérations dans la zone A de Cisjordanie, où les Palestiniens exercent le contrôle le plus étendu.

Les forces israéliennes ont mené des dizaines de raids antiterroristes en Cisjordanie, ces dernières semaines, en répression à la série d’attentats qui ont coûté la vie à 14 personnes en Israël en l’espace de deux semaines.

L’appel n’a pas été confirmé par les autorités américaines, mais il interviendrait dans le cadre plus large d’une initiative internationale pour apaiser les tensions.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...