Abbas rassure sur sa santé après des examens aux Etats-Unis
Rechercher

Abbas rassure sur sa santé après des examens aux Etats-Unis

L'état de santé de Mahmoud Abbas, un gros fumeur, fait régulièrement l'objet de rumeurs. Il n'a désigné aucun successeur

Le dirigeant palestinien Mahmoud Abbas s'adresse à la presse après avoir rencontré le roi de Jordanie au palais royal d'Amman le 22 octobre 2017 (Crédit : Photo AFP / Khalil Mazraawi)
Le dirigeant palestinien Mahmoud Abbas s'adresse à la presse après avoir rencontré le roi de Jordanie au palais royal d'Amman le 22 octobre 2017 (Crédit : Photo AFP / Khalil Mazraawi)

Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, 82 ans, est apparu vendredi à la télévision pour rassurer sur son état de santé après des examens dans un hôpital américain qu’il a présentés comme « positifs ».

Il a ainsi démenti des informations selon lesquelles il aurait été transporté d’urgence dans un hôpital lors d’une visite aux Etats-Unis, où il s’était exprimé mardi devant le Conseil de sécurité de l’ONU pour réclamer un « mécanisme international » pour la paix au Proche-Orient.

M. Abbas, qui se trouve toujours aux Etats-Unis, a affirmé à la télévision palestinienne avoir profité « d’une occasion adéquate pour subir des tests médicaux, ce qui a été fait. Dieu merci, tous les résultats sont positifs et rassurants ».

Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas devant le Conseil de sécurité de l’ONU, le 20 février 2018 (Crédit : AFP Photo/Timothy A. Clary)

L’état de santé de Mahmoud Abbas, un gros fumeur, fait régulièrement l’objet de rumeurs. Il n’a désigné aucun successeur.

Mahmoud Abbas se trouve aux Etats-Unis pour nouer des contacts alors que la décision le 8 décembre du président américain Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël a provoqué une très vivre tension avec les Palestiniens.

Les Palestiniens considèrent Jérusalem-est conquise et annexée par Israël comme la capitale du futur Etat auxquels ils aspirent. Selon eux, l’annonce de M. Trump a disqualifié les Etats-Unis en tant que médiateurs impartiaux dans de futures négociations avec Israël.

M. Trump a annoncé qu’il allait présenter un plan de paix pour résoudre le conflit israélo-palestinien dans les prochains mois, alors que le processus de paix est au point mort depuis 2014.

Mahmoud Abbas assure la présidence de l’Autorité palestinienne depuis sa victoire aux élections en 2005.

Il a gardé cette fonction bien que son mandat présidentiel ait expiré en 2009 en arguant que les dissensions entre le Fatah, son parti et les terroristes du Hamas au pouvoir dans la bande de Gaza, rendaient impossible la tenue d’un nouveau scrutin.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...