Abbas rencontre la famille d’Ahed Tamimi
Rechercher

Abbas rencontre la famille d’Ahed Tamimi

S'adressant aux parents de la jeune fille, le président de l'AP a expliqué que la "résistance populaire pacifique" à la gouvernance militaire israélienne est une arme puissante

Khaled Abu Toameh est le correspondant aux Affaires arabes du Times of Israël

Ahed Tamimi (au centre), une Palestinienne de seize ans, assiste à une audience devant le tribunal militaire d'Ofer en Cisjordanie le 15 janvier 2018. (AFP Photo/Thomas Coex)
Ahed Tamimi (au centre), une Palestinienne de seize ans, assiste à une audience devant le tribunal militaire d'Ofer en Cisjordanie le 15 janvier 2018. (AFP Photo/Thomas Coex)

Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a rencontré lundi la famille d’Ahed Tamimi, l’adolescente palestinienne qui avait été filmée en train de gifler et de bousculer des soldats de l’armée israélienne dans le village de Nabi Saleh, en Cisjordanie.

C’est la première fois qu’Abbas et la famille Tamimi se sont rencontrés, depuis l’arrestation de l’adolescente de 17 ans suite à l’incident survenu du 15 décembre.

Abbas a salué le courage d’Ahed et de sa famille « dans la confrontation face à la puissance de l’occupation et aux agressions menées par ses soldats », selon un communiqué diffusé par le bureau du président de l’AP à l’issue de la rencontre.

Abbas a indiqué que les actions de la famille Tamimi reflétaient la volonté des Palestiniens de s’accrocher à leur terre, a ajouté le communiqué.

« La résistance populaire pacifique contre l’occupation est une arme puissante placée entre les mains des Palestiniens et elle expose la fausseté de l’occupation », aurait dit Abbas à la famille Tamimi.

« Elle montre au monde entier la brutalité de l’occupation et le droit de notre peuple à l’auto-détermination et à l’établissement d’un état palestinien indépendant comme pour toutes les autres populations dans le monde », aurait-il ajouté.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...