Abbas visite un camp de réfugiés en Cisjordanie
Rechercher

Abbas visite un camp de réfugiés en Cisjordanie

Selon de nombreux analystes, l'AP est impopulaire dans plusieurs camps de réfugiés, en raison de l'incapacité de son gouvernement à améliorer la vie des habitants

Le Premier ministre de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Shtayyeh, et son président, Mahmoud Abbas, visitent le camp de réfugiés de Jalazone en Cisjordanie le 10 août 2019. (Crédit : Wafa)
Le Premier ministre de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Shtayyeh, et son président, Mahmoud Abbas, visitent le camp de réfugiés de Jalazone en Cisjordanie le 10 août 2019. (Crédit : Wafa)

Le président de l’Autorité palestinienne (AP) Mahmoud Abbas s’est rendu samedi, pour la première fois depuis plusieurs années, dans un camp de réfugiés en Cisjordanie, a annoncé l’agence de presse officielle palestinienne Wafa.

Abbas a visité le camp de Jalazone, près de Ramallah, dans le centre de la Cisjordanie, et était accompagné du Premier ministre Mohammad Chtayyeh et du secrétaire général de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) Saëb Erekat, selon Wafa.

Le président de l’AP y a rencontré des habitants ainsi que des représentants du camp, a indiqué l’agence.

Le bureau d’Abbas a confirmé à l’AFP qu’il s’agissait de sa première visite dans un camp de réfugiés depuis plusieurs années, sans donner plus de précisions.

Selon de nombreux analystes, l’AP est impopulaire dans plusieurs camps de réfugiés – où d’autres factions palestiniennes exercent souvent une influence notable – en raison de l’incapacité de son gouvernement à améliorer la vie des habitants.

Selon Wafa, Abbas a rappelé aux habitants du camp de Jalazone que le peuple palestinien demeurait résolument opposé à « l’occupation israélienne ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...