Accord de coopération entre la Nasa et l’Agence spatiale israélienne
Rechercher

Accord de coopération entre la Nasa et l’Agence spatiale israélienne

La Nasa a annoncé fin septembre avoir découvert de l'eau sur Mars, une découverte majeure qui révolutionne la compréhension de la Planète rouge

Charles Bolden (Crédit : CC-BY NASA Goddard Space Flight Center/Flickr)
Charles Bolden (Crédit : CC-BY NASA Goddard Space Flight Center/Flickr)

La Nasa et l’Agence spatiale israélienne (ISA) ont signé mardi un accord de coopération à Jérusalem, selon un communiqué du ministère israélien des Sciences, de la technologie et de l’espace.

Cet accord a été signé conjointement par Charles Bolden, le patron de la Nasa et le directeur de l’ISA Menachem Kidron en marge d’un Congrès sur l’Espace qui se tient à Jérusalem.

« Vous êtes connus pour vos innovations et vos technologies, cet accord va nous donner l’opportunité de coopérer avec Israël dans le cadre des voyages sur la planète Mars », » a affirmé M. Bolden lors de la cérémonie.

De son côté, le président de l’ISA, Yitzhak ben Israel, a déclaré « espérer que la technologie israélienne pourra jouer un rôle clé dans des missions futures sur Mars ».

Parmi les possibilités de coopération, le ministère israélien des Sciences évoque des missions conjointes, des échanges de personnel et d’informations scientifiques, l’exploration spatiale, des programmes éducatifs et d’autres plateformes d’échange en recherche spatiale.

La Nasa a annoncé fin septembre avoir découvert de l’eau sur Mars, une découverte majeure qui révolutionne la compréhension de la Planète rouge.

L’ISA a également signé mardi un accord de coopération avec l’Agence spatiale française (CNES), autour d’un nouveau projet où des scientifiques israéliens vont développer des éléments d’un satellite français.

« Développer notre coopération avec le CNES est la meilleure preuve de la demande grandissante dans le monde pour la technologie israélienne dans le domaine spatial », a déclaré le ministre israélien des Sciences Ofir Akounis qui a signé cet accord avec le président de la CNES Jean-Yves Le Gall, selon un communiqué de son ministère.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...