Israël en guerre - Jour 284

Rechercher

Accueillant une ex-otage à Washington, Biden promet de faire libérer les autres captifs

Liat Beinin Atzili était accompagnée par des membres de sa famille ; le conseiller à la Sécurité nationale Jake Sullivan était aussi présent

Jacob Magid est le correspondant du Times of Israël aux États-Unis, basé à New York.

Le président américain Joe Biden rencontre Liat Atzili, une otage libérée, à la Maison Blanche, le 8 juillet 2024. (Crédit : White House/X)
Le président américain Joe Biden rencontre Liat Atzili, une otage libérée, à la Maison Blanche, le 8 juillet 2024. (Crédit : White House/X)

Le président américain Joe Biden a rencontré lundi Liat Beinin Atzili, une ressortissante américano-israélienne qui avait été libérée dans le cadre d’un accord sur les otages que Washington avait aidé à négocier à la fin du mois de novembre dernier.

Atzili était accompagnée, en ce début d’après-midi, par des membres de sa famille et le conseiller à la Sécurité nationale Jake Sullivan était également présent, selon la Maison Blanche.

Biden a ultérieurement écrit sur X : « Liat Beinin Atzili est une survivante ».

« Cela a été un honneur pour moi de l’accueillir à la Maison Blanche, d’entendre le récit direct de sa résilience même après avoir vécu l’impensable, et je lui ai promis que ma mission ne serait pas terminée avant que nous ayons obtenu la remise en liberté de tous les otages qui sont encore détenus par le Hamas à Gaza. »

Aviv Atzili a été assassiné le 7 octobre 2023 et son corps sans vie a été enlevé par les terroristes du Hamas depuis le kibboutz Nir Oz. (Crédit : Boaz Atzili via AP)

Liat Beinin Atzili, guide touristique à Yad Vashem, et son mari Aviv Atzili, tous deux âgés de 49 ans, avaient disparu de leur ville natale, le kibboutz Nir Oz, depuis le 7 octobre.

Atzili avait été kidnappée et son mari avait été tué – une mort qui avait été annoncée après le lendemain de la libération de la quadragénaire. Elle avait été enlevée au kibboutz Nir Oz, lorsque des milliers de terroristes placés sous la direction du Hamas avaient pris d’assaut le sud d’Israël, semant la désolation sur leur passage. Ils avaient tué près de 1 200 personnes et kidnappé 251 personnes, des civils en majorité. Ils avaient commis des atrocités, se livrant également à des violences sexuelles à grande échelle.

Jurant d’éliminer le Hamas, Israël a lancé une offensive militaire de grande envergure au sein de l’enclave côtière dont l’objectif est de détruire les capacités militaires et de gouvernance du groupe terroriste et d’obtenir la libération des otages.

Il resterait, selon les estimations, 116 otages à Gaza, mais tous ne seraient plus en vie. 105 civils – dont Atzili – avaient été libérés au cours d’une trêve d’une semaine à la fin du mois de novembre, et quatre otages avaient été remis en liberté avant cette pause temporaire dans les combats. Sept otages, dont une soldate, ont été secourus vivants par les forces israéliennes, et les corps de 19 otages ont également été récupérés, dont trois avaient été accidentellement tués par l’armée lors d’un incident tragique, au mois de décembre dernier.

Le Hamas détient par ailleurs les corps des soldats de Tsahal Oron Shaul et Hadar Goldin depuis 2014, ainsi que deux civils israéliens, Avera Mengistu et Hisham al-Sayed, qui sont tous deux censés être en vie après être entrés dans la bande de Gaza de leur propre gré en 2014 et 2015 respectivement.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.