Accueillir un survivant de la Shoah dans son salon
Rechercher

Accueillir un survivant de la Shoah dans son salon

Cette initiative mise en place en Israël permet de créer un dialogue direct entre les survivants et les nouvelles générations. A l'occasion de Yom HaShoah, de nombreux foyers accueillent des groupes autour d'un survivant

Zikaron BaSalon (Crédit : Facebook/Zikaron BaSalon)
Zikaron BaSalon (Crédit : Facebook/Zikaron BaSalon)

« Zikaron BaSalon » (la mémoire dans le salon) est un concept créé par Adi Altschuler qui s’est rendue compte, il y a quelques années, du désintérêt des jeunes vis-à-vis de la Shoah.

Un an plus tard, elle invitait, à l’occasion de Yom HaShoah, un survivant des camps chez elle pour partager son histoire devant un public composé de ses amis.

Le concept « Zikaron BaSalon » était né. L’année suivante, une cinquantaine de personnes participaient à cette initiative en accueillant un survivant dans leur salon et en invitant des amis à écouter son témoignage.

Cette atmosphère crée une intimité directe entre l’interlocuteur et ses spectateurs permettant un dialogue différent.

En 2015, 4 000 personnes ont accueilli un survivant de la Shoah dans leur salon, ce qui correspond à plus de 150 000 participants.

Il y a deux manières de participer à cet événement. Il est possible de devenir un hôte, ou il est possible de se joindre à un groupe.

L’expérience est unique et dépend des participants. Elle permet, également, de mettre en perspective l’impact de l’Holocauste sur la société israélienne à travers le temps.

« Zikaron BaSalon » se compose de trois parties. Tout d’abord, la partie témoignage permet à un survivant, à un membre de la seconde-génération de survivants, ou à un expert de s’exprimer.

Ensuite, la tribune libre permet à tous les participants d’exprimer leurs sentiments face à ce témoignage. Cette intervention peut être artistique, un discours ou une prière.

Enfin, la troisième partie est une discussion durant laquelle un véritable dialogue s’ouvre autour de questions fondamentales liées à l’Holocauste.

Il est possible de participer à cette initiative partout dans le monde. Des hôtes et des survivants interviennent au Canada, aux Etats-Unis, en France et partout ou des personnes souhaitent mettre en place cet événement.

A l’occasion de Yom HaShoah, de nombreuses personnes participent mercredi soir à cet événement en accueillant chez eux des survivants ou en se rendant dans le salon d’autres personnes.

Pour participer à cet événement à l’occasion de Yom HaShoah, il est possible de s’inscrire sur le site http://www.zikaronbasalon.org/.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...